masculins / Entretien

Memphis Depay : "On se doit d'aller loin en Ligue Europa cette saison"

Publié le 14 février 2017 à 15:00 par YM

Memphis Depay s'est confié au micro d'OLTV à l'approche du match de l'OL face à l'AZ Alkmaar, ce jeudi, en Ligue Europa. Une compétition à laquelle il ne pourra pas participer mais qu'il suivra avec énormément d'intérêt.

"Mercredi dernier, tu as inscrit ton premier but sous les couleurs de l’OL dans une ambiance pesante. Qu’as-tu ressenti à ce moment-là ?
J’étais très heureux. Je pense que c’était un bon résultat (victoire 4-0 face à Nancy). C’est tout ce que j’ai à dire à propos de cela. Maintenant, il faut continuer sur cette voie.

Le maillot avec lequel tu as marqué ce but sera exposé au musée du club. Cela prouve à quel point les gens comptent sur toi ici …
C’est un honneur pour moi d’avoir mon maillot au musée. Le fait que les gens puissent le voir dans dix ans, comme un fragment de l’histoire du club … On doit encore attendre quelques années avant de voir ce qu’il en sera mais, honnêtement, c’est un bon signe.

Tu as signé à Lyon il y a trois semaines. Comment se passe ton intégration au sein du groupe, sur et en-dehors du terrain ?
Ça se passe vraiment bien. Tout le monde est très gentil avec moi et m’aide à m’intégrer rapidement. Concernant le terrain, j’essaye de m’adapter à l’équipe, à sa façon de jouer et j’essaye de créer des automatismes avec mes coéquipiers. Les choses se déroulent très bien.

As-tu également réussi à t’adapter à la ville de Lyon ?
Je suis toujours à la recherche d’une maison où m’installer donc, pour le moment, je vis encore à l’hôtel. Par contre, j’ai eu l’occasion d’aller dans quelques restaurants et j’ai vraiment bien aimé.

Jeudi prochain, l’OL jouera aux Pays-Bas, dans ton pays, face à l’AZ Alkmaar en Ligue Europa. En France, on entend beaucoup parler de l’Ajax Amsterdam, du PSV Eindhoven ou du Feyenoord Rotterdam mais on ne sait pas grand-chose des autres équipes. Que peux-tu nous dire à propos d’Alkmaar ?
J’ai joué quelques fois contre eux. C’est une bonne équipe du championnat néerlandais mais elle ne fait pas partie du Top 3. On doit donc aller là-bas dans l’optique de revenir avec la victoire.

As-tu quelques souvenirs de ces rencontres face à Alkmaar ?
Si je me souviens bien, lors de ma dernière saison au PSV, on avait joué face à eux le jour de mon anniversaire. On avait gagné mais je n’avais pas marqué. Aujourd’hui, à nous de gagner là-bas.

Tu as également inscrit un coup-franc direct face à cette équipe …
Oui, je m’en souviens. C’était il y a quelques années (en septembre 2013). Je me rappelle que ce coup-franc était plutôt bien tiré (rires).

Connais-tu certains joueurs de l’AZ Alkmaar ?
Pas personnellement. Je dois y réfléchir mais je ne crois pas. Je ne connais pas vraiment leur effectif. Peut-être que je reconnaîtrais certains noms…

Il y a Tim Krul, le gardien de but …
Oui, bien sûr. Je crois que Tim est prêté là-bas. Je le connais très bien. J’ai joué avec lui en sélection, notamment lors de la Coupe du Monde (en 2014, au Brésil). C’est quelqu’un de bien et c’est un bon gardien.

Quelles sont les caractéristiques du football néerlandais ? Y a-t-il une vraie différence avec le championnat de France ?
Chaque équipe essaye de jouer au football en partant de derrière. C’est dans la culture néerlandaise de repartir de l’arrière avec le ballon, afin de bien développer son jeu. On ne peut pas y comparer à la Ligue 1. Ça va beaucoup plus vite ici et c’est beaucoup plus dur au niveau physique.

Qu’en est-il des supporters néerlandais ? Penses-tu qu’ils puissent avoir une influence sur le match de jeudi ?
Tous les supporters essayent d’avoir un impact sur le jeu, en apportant tout le soutien dont l’équipe a besoin. Mais quand on joue pour un grand club comme l’Olympique Lyonnais, on doit juste penser à aller là-bas pour gagner ce match, qu’il y ait une pression des supporters ou non.

Comment sont vus la Ligue 1 et l’OL aux Pays-Bas, mis à part les sept titres de champion consécutifs ?
Je ne sais pas. Je pense que les connaisseurs savent que la Ligue 1 dispose de plein de joueurs rapides et très costauds physiquement. S’ils analysent notre équipe, ils y verraient beaucoup de qualités. Alkmaar va sûrement prendre cela en compte au moment de nous affronter. Ils savent que nous pouvons être très dangereux et ils devront s’adapter à notre façon de jouer.

Penses-tu que l’OL est capable d’aller plus loin en Ligue Europa ?
Oui, j’en suis sûr à 100%. On se doit d’aller loin dans cette compétition.

Jeudi, il y aura une autre rencontre. Celle-ci opposera l’AS Saint-Etienne à Manchester United, ton ancien club. Est-ce que tu vas regarder ce match ?
Non. Je regarderai mon équipe. C’est vraiment dommage que je ne puisse pas jouer ce match face à Alkmaar car je n’ai pas disputé beaucoup de minutes avec Manchester, cette saison, en Ligue Europa. Je dois accepter les règles et je supporterai mes coéquipiers.

Pour finir, quels conseils donneras-tu à tes partenaires lorsqu’ils s’en iront défier l’AZ Alkmaar ?
Je leur dirai de jouer comme ils savent le faire. En étant agressifs sur chaque ballon dans le but de remporter ce match."

MEMPHIS
Sur le même thème