masculins / OL 1 - Bordeaux 2

« Merci John, bienvenue chez nous Milan »

Publié le 24 janvier 2007 à 23:30 par SR

« Merci John, bienvenue chez nous Milan », c’est sur cette inscription des ‘Lugdus’ et sous les drapeaux du Virage Nord que les Lyonnais retrouvaient le stade de Gerland.

John Carew, en bon gentleman, était passé au siège de l’Olympique Lyonnais quelques heures avant la rencontre afin de serrer quelques mains et donner quelques bises en guise d’au-revoir en échange de « mercis ».

Alors que Milan Baros quittait Aston Villa et déposait ses valises entre Rhône et Saône en début de semaine, John, avec le sourire, empruntait le chemin inverse.
Samedi après-midi, Aston Villa l’emportait face à Watford pour l’ultime rencontre de Milan Baros outre-manche. Un avion, une conférence de presse et un entraînement plus tard... Après avoir changé de maillot, de langue et de coéquipiers, l’international tchèque se retrouvait sur le banc lyonnais, à Gerland... devant les supporters lyonnais.
Au retour des vestiaires, le nouveau numéro 7 lyonnais accompagnait Ben Arfa et Källström devant le Virage Nord pour l’échauffement avant d'effectuer ses premières foulées sur la pelouse de Gerland, à l'heure de jeu, en succédant à Jérémy Toulalan.
Au service de l’équipe, ses appels mettaient la défense girondine dans l’embarras ; sa remise pour Kim, fraîchement entré en jeu, manquait de faire mouche (73’) ; de même que sa tête sur le corner de Juninho ou que son tacle aux cinq mètres 50, dans les ultimes secondes de jeu, qui manquait le cadre pour une histoire de millimètres (81’, 93’).

Avec de la percussion dans ses prises de balle et son adaptation « véloce » au jeu lyonnais, Milan aura déjà démontré que son potentiel permettait à Gérard Houllier de disposer d’une « carte offensive » supplémentaire pour les nombreuses parties à venir.

[IMG41792#C]
Sur le même thème