masculins / Lyon-Duchère - OL 1-3

Merci Licha !

Publié le 08 janvier 2012 à 17:06

En alternant le bon et le moins bon, les Lyonnais se sont qualifiés face aux voisins de la Duchère grâce à un triplé de Lisandro.

Une nouvelle année démarrait et une nouvelle compétition débutait pour les lyonnais. La Coupe de France offrait un derby face à Lyon-Duchère en 32 e de finale. Pour cette rencontre, Rémi Garde devait une nouvelle fois composer une équipe en tenant compte de plusieurs absences. Malade quelques jours plus tôt, Hugo Lloris n’était pas dans le groupe. Pas à dent pour cent, Cris et Lovren avaient eux aussi déclaré forfait.
La composition lyonnaise au coup d’envoi : Valverde, Réveillère, Gonalons, Umtiti, Cissokho, Fofana, Källström, Briand, Lisandro, Pied, Gomis.

Les Olympiens n’auront pas tardé longtemps pour ouvrir la marque. A la suite d’une erreur duchéroise, Lisandro filait sur la gauche avant de repiquer vers le but et enrouler son ballon dans la lucarne (4e). Cette rapide ouverture du score donna un coup de fouet aux joueurs d’Eric Guichard. Lancé en profondeur, Barreto élimina Valverde mais glissa au moment de frapper au but. Après cette légère furia la rencontre s’équilibra. Aucune occasion ne s’était produite depuis plusieurs minutes mais Lisandro, en vrai renard des surfaces, profita d’un travail de Briand coté droit pour doubler la mise à bout portant (29e). Les gones étaient désormais à l’abri. Servi par Jérémy Pied, Lisandro fila une nouvelle fois au but, crocheta Daniel Jaccard avant de pousser le ballon au fond des filets (37e). Dans la foulée, une légère déconcentration lyonnaise donna l’occasion aux joueurs de la Duchère de réduire la marque. Parti dans l’axe, Bouderbal trompa Mathieu Valverde d’un extérieur du droit. Les deux équipes regagnèrent les vestiaires sur ce score de 3 buts à 1.

En début de seconde période, les Olympiens s’appliquaient  davantage à bien faire circuler le ballon et faire courir leurs adversaires. Quelques actions menées par le virevoltant Bouderbal donnèrent l’occasion aux supporters duchérois de donner de la voix. Jérémy Pied manqua de peu de corser l’addition mais sa volée fila à coté du cadre (66e). Bafé Gomis fit briller le portier adverse avec une belle demi-volée qui prenait le chemin du cadre (74e). En contre-attaque, Aly Cissokho trouva l’extérieur du poteau (80e). Dans les arrêts de jeu, Jaccard repoussa magistralement un coup franc de Yoann Gourcuff entré quelques minutes plus tôt.
Malgré une prestation peu emballante, les joueurs de Rémi Garde accèdent donc en 16e de finale.

La feuille de match !

Sur le même thème