masculins / ACA - OL

« Mettre la pression sur le PSG »

Publié le 30 janvier 2013 à 12:57 par LP

Le défenseur central Milan Bisevac est ambitieux. La victoire contre Valenciennes a relancé la machine lyonnaise. Il faudra continuer à Ajaccio.

  La victoire contre Valenciennes, son ancien club, a fait du bien au groupe lyonnais. Une victoire acquise en amont selon le serbe : « La semaine passée à l’entrainement, on a bien travaillé et préparé le match contre VA. On a senti que la victoire était possible. C’est très difficile de gagner là-bas, ça peut être un déclic ». Concernant les changements tactiques apportés à l’équipe récemment, Milan loue les qualités d’adaptation que doit avoir un joueur professionnel : « Je n’aime pas parler de tactique, je laisse ça au coach. Nous les joueurs, on doit faire avec. Ce n’est pas un problème ». La défense lyonnaise n’a pris qu’un but en 3 matchs de championnat sur ce mois de janvier. Milan Bisevac s’est fixé un objectif personnel : « L’année passée, Montpellier est devenu champion avec 38 buts encaissés. Cette saison, si on en prend que 35 ce serait bien. On en est à 18… ». Cette efficacité défensive de l’OL, le Serbe y inclut évidemment Rémy Vercoutre : « C’est un compétiteur, il veut tout le temps gagner même à l’entrainement. Je me rappelle, quand je jouais à Valenciennes, il m’engueuler. Maintenant il y a une réelle complicité entre nous, je prends du plaisir à jouer avec lui. Il est décisif en championnat ».

Notre force c’est le collectif

 Michel Bastos est parti à Shalke 04 mais pour Milan, l’OL peut encore jouer les troubles fêtes dans ce championnat : « On a perdu un grand joueur, important dans le vestiaire toujours positif mais notre force c’est le collectif », rappelle-t-il. A 12 journées de la fin, Lyon est à égalité de points avec le PSG et en compte 9 d’avance sur le 4ème. Dans un coin de sa tête, il pense au titre, on le sent : « On doit continuer à mettre la pression sur le PSG, si on ne reste pas sur le podium en fin de saison ce serait un échec. Gagner le titre c’est un rêve, ce serait énorme ». Arrivé de Paris cet été, Milan Bisevac connait bien le sujet, il livre son sentiment sur le contexte lié à ce club et la performance de son gardien de but : « A Lyon c’est un peu plus calme qu’au PSG. Ici, nous avons une grande force par rapport à eux c’est l’historique du club et ses 7 titres. On a moins d’argent mais ce passé  est une base solide. Le record de Sirigu et son invincibilité ? Je le connais bien et suis content pour lui mais ce qui m’intéresse c’est nous ». Pour embêter davantage le club de la capitale, l’OL devra obligatoirement ramener un résultat positif dimanche à Ajaccio, les joueurs peuvent le faire, il en est convaincu : « Ce ne sera pas facile chez eux. Ils ont recruté Oliech qui va vite. Mutu a beaucoup d’expérience. Si on est bien en place comme à Valenciennes, ça ira ». Un optimisme rassurant.

Sur le même thème