masculins / Troyes - OL

Mettre le réveil à l’aube…

Publié le 11 janvier 2013 à 20:00 par RB

L’OL retrouve le championnat ce samedi à Troyes après son élimination en Coupe de France face à Epinal… Inutile de faire de longs discours sur les attentes de ce rendez-vous…

Les Lyonnais avaient peut-être oublié de remettre leurs montres à l’heure après le séjour marocain. Ils l’ont payé cash face à cette équipe d’Epinal pourtant à la traine dans son championnat de National. Cette sortie de route prématurée a fait logiquement jaser. On a même eu l’impression que cette élimination occultait la très bonne première partie de saison et que le septuple champion de France était au bord de complications alimentées notamment  par la décision de Lisandro de ne plus porter le brassard de capitaine… Bon, les 120 minutes vosgiennes ont fait désordre. Mais avant d’en rajouter, attendons un peu…

L’OL retrouve son pain quotidien ce samedi à Troyes. Les Olympiens savent qu’ils sont attendus pour plusieurs raisons. Montrer d’abord qu’Epinal était un accident sans lendemain.  Ensuite, ils occupent  avec l’OM et le PSG le fauteuil de leader. Sans parler de titre, ils sont bien engagés sur la route de leur objectif principal de la saison : une place sur le podium.  Ce serait vraiment dommage de laisser des points en route dans l’Aube.  Avec 25 points d’écart en 19 journées, il n’y a pas photo entre les coéquipiers de Maxime Gonalons et ceux de Benjamin Nivet… l’OL est donc favori même si  ces Troyens sont joueurs et n’ont pas abdiqué l’ambition du maintien.

L’ESTAC a souffert jusque-là pour son retour en L1. Deux succès, dont un face à l’OM, et sept nuls, c’est trop peu pour voir la vie en rose. Les partenaires de Bréchet doivent accélérer la cadence quel que soit l’adversaire. Ces premiers matchs de l’année 2013 sont de véritables matchs de Coupe… Cela passe… ou casse ! Des Troyens qui restent sur trois matchs sans défaite avec l’apport indéniable de l’expérimenté Jérémy Bréchet enfin de retour en défense centrale après avoir été longtemps indisponible. L’ESTAC sera-t-il à l’heure pour cette reprise ?

Rémi Garde n’a pas caché sa déception lors de son dernier point presse. Agacé par certains manques et comportements dimanche dernier, parions que le discours d’avant match sera très explicite. Avec les retours de suspension de Lovren et d’Umititi, il est facile de prévoir du changement en défense, d’autant que B.Koné est parti à la CAN. « L’impressionnant » Samuel Umtiti jouera-t-il en défense centrale ou dans un couloir ? Un milieu à trois comme en début de rencontre à Epinal ? Un retour au 4-2-3-1 si Gourcuff est apte ? Ou une formule avec deux attaquants ?

Sur le papier, l’OL a largement les moyens de battre cette équipe troyenne. Trois points dans l’Aube pour bien démarrer la phase retour ? Une exigence qui ne semble pas exagérée malgré tout le respect porté à ce promu avant dernier du championnat.

Sur le même thème