masculins / OL - ASSE

Mettre les points sur les "i"

Publié le 19 avril 2015 à 14:40 par R.B

Il y a l’enjeu du derby… il y a l’enjeu comptable pour l’attribution des places européennes… et pour l’OL, en plus, le souvenir des deux dernières défaites de rang…

« On s’est fait marcher dessus à Geoffroy-Guichard… Dans un derby, il y a la dimension physique… ». Le capitaine Maxime Gonalons n’a pas oublié la défaite 0 à 3 du 30 novembre dernier… et la manière ! Il y a donc comme un affront à laver d’autant que le septuple champion de France reste sur deux défaites de rang face à son voisin. Pas question d’en rajouter une et de donner raison au vieil adage qui s’était vérifié la dernière fois entre 81 et 82.

Au-delà de l’esprit revanchard habitant logiquement les pensées olympiennes et de cette envie toujours en vigueur de suprématie régionale, il y a « le plus important » : les trois points pour la cause finale de ce championnat 2014-2015. L’OL aborde ce derby en position de dauphin du PSG  avec 8 points d’avance sur les Verts. Ces Verts sont quasiment en dehors de la course pour concurrencer l’OL, mais ils ont toujours leur mot à dire pour la 3ème place. Important pour son mano à mano avec le PSG en vue du titre.

Les Verts n’ont plus que le championnat comme l’OL. Ils restent sur 7 matches sans défaite avec 15 points pris soit 2,14 points pris en moyenne par match ce qui constitue un parcours de très haut de tableau. Inutile de dire que la motivation sera là en plus de cette fameuse suprématie régionale. Est-ce-que Christophe Galtier va prévoir un système particulier comme il l’avait fait la saison dernière pour s’imposer avec une défense centrale à trois ? A voir en sachant que Pogba et Sall seront absents pour jouer éventuellement en défense centrale. Une équipe stéphanoise solide collectivement, superbement organisé dans son bloc défensif mais à la peine offensivement. Elle peut cependant compter sur Gradel, Erding… sur Hamouma pour trouver des solutions. Une équipe guidée par l’impeccable capitaine Perrin et qui pourra s’appuyer sur Ruffier, un gardien de très haut niveau.


Il ne faudra pas oublier de mettre ce qu’il faut dans la dimension physique… indispensable dans ce genre de débat. Mais attention à garder sa lucidité…


L’OL donc a joué et gagné mercredi face au Sporting Bastia. Grenier a rejoué et s’est montré déjà décisif. Lacazette a désormais l’occasion de dépasser André Guy en marquant au moins cette saison un 26ème but. Il y aura normalement le retour du capitaine Gonalons et peut-être celui de Jallet. Hubert Fournier va avoir un choix de riche. Tous les clignotants sont quasiment au vert avant ce derby. Il ne faudra pas oublier de mettre ce qu’il faut dans la dimension physique… indispensable dans ce genre de débat. Mais attention à garder sa lucidité…

Dans ce contexte, ce 110ème derby promet. L’OL joue après le PSG en déplacement à Nice où il a fait preuve de réactivité après sa défaite face au FC Barcelone en s'imposant 3 à 1 alors que l'OM a une nouvelle fois laissé filer des points en s'inclinant à Nantes. Les partenaires de Maxime Gonalons savent à quoi s’en tenir en bouclant cette 33ème journée. Cela est incontestablement un avantage. A l’OL de mettre les points sur les « i » pour poursuivre sa route vers un grand, voire un très grand bonheur en étant certain que les supporters seront motivés comme jamais.

Sur le même thème