masculins / Real Madrid - OL

Michel Bastos en liberté

Publié le 18 octobre 2011 à 11:31 par R.B

Il fut la cible à l’aéroport des médias espagnols… Il est l’un des Olympiens en forme de ce début de saison… Il se souvient de ses matchs européens… Une interview à retrouver ce mardi soir dans OLSystem Europe…

  Michel va disputer face au Real Madrid son 100ème match sous le maillot lyonnais. Lundi, 20h 30 juste après le diner à l’hôtel. Détendu, souriant... surpris « Non, je ne le savais pas… Oui, je suis sensible aux chiffres, notamment au nombre de mes buts et de mes passes décisives. Après je n’ai pas le chiffre exacte en tête… ». Et d’être reconnu par les journalistes espagnoles à ton arrivée ? « Cela fait plaisir. C’est peut-être parce que je suis Brésilien, que j’ai joué la dernière Coupe du Monde avec le Brésil… ». Un 100ème match lyonnais pour une première à Bernabeu. « Je n’avais pas joué les deux fois précédentes en raison d’une blessure et d’une suspension. J’ai découvert le Stade lors de l’entrainement. Il est magnifique. Il donne envie de faire un grand match… de prendre du plaisir et d’en donner… Je sais que ma famille, mes amis au Brésil vont regarder la rencontre…».

Le gaucher brésilien a joué 212 matchs depuis qu’il est arrivé en France (113 avec le LOSC et 99 avec l’OL) dont 27 sur la scène européenne. « La Ligue des Champions, on la connait au Brésil. Moi, je l’ai découverte avec le LOSC. J’avais marqué un but sur penalty contre Skopje… Après parmi mes grands souvenirs, il y a ce match avec le LOSC à Manchester United… Il y a évidemment ce parcours jusqu’en ½ finale en 2010… Oui je me souviens de mes buts avec l’OL. Le plus beau ? Celui à l’Hapoël… Mais je n’oublie pas celui contre Bordeaux ou encore face à Anderlecht, Schalke 04, Debrecen… ». Et ton meilleur match ? « Je répondrais Kazan à Gerland… ». Sans oublier le match contre Bordeaux, Anderlecht, Benfica à Lyon, ou encore sa partition à Tel-Aviv. Michel qui reconnait ne pas regarder dans le détail la LDC. « Je regarde plutôt les résumés… ».

Ce mardi soir, l’OL affronte le Real Madrid. « On va jouer pour faire un résultat, même si on sait que ce sera difficile. Moi, si je peux aider l’équipe… Je vais retrouver Kaka avec qui j’ai passé du temps en sélection. Je connais aussi un peu Marcelo…La rudesse des défenseurs madrilènes? Non, je n'ai pas peur... ».

  Un Bastos transfiguré par rapport à ses deux premières saisons olympiennes. « Oui, je me sens bien, mieux. Mais je n’ai pas envie d’en reparler. Je suis plus constant. J’accepte (en rigolant) que l’on dise que c’était mon frère qui jouait avant. Oui, c’est un vrai de dire, même si c’est dur, que j’étais un intermittent du spectacle… C’est certainement mon meilleur début de saison avec celui que j’avais fait lors de ma dernière saison lilloise… ». Michel qui a inscrit 4 buts et délivré 6 passes décisives en 14 rencontres.

Et de nous quitter en revenant sur son coup franc inscrit face à l’ASNL samedi soir. « En prenant le ballon, je savais que j’allais marquer… Joël Bats m’avait dit de changer ma façon de frapper… ». Et de partir en souriant sur une dernière plaisanterie. On lui a rappelé au passage qu’il n’avait toujours pas inscrit de but sur coup franc en LDC… alors que Juninho l’avait fait plusieurs fois et notamment contre le Real Madrid à Gerland…

Les fonds d'écran Michel Bastos, c'est par ici :


Sur le même thème