masculins / Michel Bastos

Michel Bastos tireur d’élite

Publié le 10 décembre 2012 à 15:30 par RB

Le Brésilien a été décisif dimanche soir dans le derby avec ce pied gauche foudroyant…

On le sait Michel est un sacré artilleur. Il l’a encore prouvé à l’occasion du 105ème derby en inscrivant le seul but du match sur coup franc. Les coups francs, une des forces de l’ancien lillois. Il en est déjà à 6 inscrits sur le maillot olympien. A chaque fois, l’OL n’a pas perdu (4 victoires et 2 nuls).

Son premier coup franc ? A Monaco le 20 décembre 2009 avec un certain Ruffier dans la cage. Une frappe côté droit à une trentaine de mètres. Le deuxième ? A Sochaux, le 21 février 2010. Coup franc plein axe à trente mètres du but de Teddy Richert.

Le 6 novembre 2010, à Rennes, il trompe Douchez de 25 mètres plein axe ; une frappe détournée par Dalmat. Le 15 octobre 2011, c’est au tour de Grégorini et de Nancy de subir la foudre du gaucher. Un ballon, légèrement à droite à 25 mètres. Il remet le couvert le 24 août 2012 à Annecy face à l’ETG dans l’axe à 30 mètres. Enfin le 9 décembre, il surprend Ruffier plein axe de 28 mètres.

On se souvient qu’il avait inscrit un coup franc à Gerland avec le LOSC lors d’un nul 2 à 2 en trompant Lloris. Avec ces Dogues, il en avait marqué 5 au total.

Le Brésilien au faible temps de jeu cette saison (357 minutes) en raison notamment de problèmes au dos a marqué 4 buts en 8 tentatives dont ce fameux retourné face à l’ESTAC ! 1 passe décisive.  

Il en est désormais à 34 buts avec l’OL dont 25 en L1.

Sur le même thème