masculins / Recrutement

Milan Baros est Lyonnais !

Publié le 22 janvier 2007 à 17:34 par BV

« Milan Baros était une priorité du club en terme de recrutement ». C’est par ces termes que le président Jean-Michel Aulas a présenté à la presse la toute nouvelle recrue de l’Olympique Lyonnais, Milan Baros.

« Il signe un contrat de 3 ans et demi. Dans le même temps, John Carew devrait faire le chemin inverse. Milan est un joueur prestigieux que nous avions souhaité il y a déjà un an et demi. Il rejoint l’OL avec beaucoup de satisfaction. Il s’agit d’un des joueurs européens qui nous avait fait la plus belle impression ces dernières années ».

Gérard Houllier et le nouvel avant centre de l’Olympique Lyonnais ont par la suite répondu aux questions de la presse.

Gérard Houllier :
Nous avions rencontré Milan Baros à Prague il y a 1 an et demi. A l’époque il était désireux de rester en Angleterre. Il ne se sentait pas encore assez mûr. Il a depuis souhaité nous rejoindre alors que nous voulions nous renforcer en attaque. Je suis donc très heureux de le voir chez nous. Je l’avais fait venir à Liverpool. Je sais donc que c’est un très bon joueur. Il s’agit d’un « bosseur » et un travailleur qui est déjà très bien accueilli par ses futurs partenaires.

Comment comptez-vous l’utiliser ?
Il est venu pour jouer en attaque. C’est surtout un avant-centre.

Quel est le profil technique de Milan Baros ?
C’est un joueur puissant et très pénétrant. Il aime bien provoquer les défenses. Il n’a pas le même profil que Fred. Il a un football plus en incision et en pénétration. On n’a pas de joueur de ce profil.

Y-a-t-il une hiérarchie en attaque ?
Il faut déjà qu’il s’intègre. Dans mon esprit, tout le monde est sur la même ligne de départ. Les deux joueurs (Fred et Milan Baros) joueront ensemble ou le meilleur sera aligné mais avec la répétition des matchs, vous risquez de voir Milan très vite.

Cette arrivée remet-elle en cause celle de Frédéric Piquionne ?
Je suis comme Saint-Thomas. Je ne crois que ce que je vois. Il est vrai que le besoin est aujourd�hui moindre car j’ai eu de bonnes nouvelles en ce qui concerne Karim Benzema, donc je réfléchis. Réfléchir ne signifie ni oui ni non.

La venue d’un milieu défensif est-elle toujours d’actualité ?
L’occasion fait le larron. Jérémy Clément est-il toujours d’actualité ? La réponse est oui mais on est en concurrence avec un autre grand club.



Milan Baros :

Vous aviez la possibilité de signer à l’OL il y a un an et demi. Vos aviez alors refusé. Qu’est-ce qui a fait pencher la balance cette fois-ci ?
Il y a un an et demi, je n’avais pas voulu quitter l’Angleterre. Je savais que l’OL était un grand club mais je souhaitais rester en Premier League. Quand l’opportunité de venir à Lyon s’est de nouveau présentée, j’ai senti que c’était le bon moment pour revenir et travailler avec Gérard Houllier que j’avais connu à Liverpool.

Regrettez-vous d’avoir refusé cette première offre ?
A l’époque, j’avais bien pesé l’offre de l’OL. Je n’ai jamais pensé que c’était une mauvaise décision. Il s’agissait de circonstances différentes. L’opportunité est la bonne cette fois-ci. Je me réjouis de venir ici. Je vais essayer d’apporter à l’OL ce que je sais faire.

Le fait d’arriver en cours de saison vous complique-t-il la tâche ?
Arriver en cours de saison n’est jamais facile mais j’ai déjà évolué avec Gérard Houllier. Je sais à quoi m’attendre. Beaucoup de joueurs dans le vestiaire parlent l’anglais. Cela devrait me faciliter la tâche. Je vais également très vite apprendre à parler le français.

Avez-vous demandé des conseils aux joueurs tchèques évoluant en France ?
Oui. Notamment à Vladimir Smicer. Il m’a dit qu’il régnait à Gerland une atmosphère fabuleuse et que l’OL constituait un grand club.

Vous sentez-vous prêt physiquement à jouer sur les 4 tableaux ?
Oui. J’avais l’habitude de jouer deux matchs par semaines avec Liverpool. Je sais parfaitement comment me préparer pour ce genre de calendrier.

Venir à l’OL constitue-t-il une bonne opportunité de relancer votre carrière ?
J’ai connu une période un peu difficile après mon départ de Liverpool. C’est donc en effet une belle opportunité pour moi de relancer ma carrière.

Comment voyez-vous les chances de l’OL en Ligue des Champions ?
La victoire est envisageable. En Ligue des Champions, vous ne savez jamais ce qui peut arriver. J’ai remporté la Ligue des Champions après avoir été mené 3 buts à 0. L’OL a été malchanceux l’an dernier en ¼ de finale. Avec de la chance, l’OL peut très bien aller en finale.


Retrouvez la conférence de presse en vidéo sur OLWEB PREMIUM !