masculins / AJA - OL

Milieu d'après-midi à l'Abbé-Deschamps

Publié le 17 mai 2008 à 17:01 par R.B & S.R

Milieu d’après-midi au Stade l’Abbé-Deschamps à quelques heures du début de match… un match pour le titre…

Sous les coups de 15h, le podium, tout beau-tout nouveau, prévu pour les festivités du futur champion de France se fait bichonner, tout comme le canon à confettis et les différents panneaux associés à cette couronne. Un supporter lyonnais pourrait y voir un heureux présage.

La pelouse reçoit sa dernière tonte avant de se voir décorer de ses lignes. Plus question de fouler ce billard yonnais cher à Guy Roux. On repère l’emplacement en tribune des supporters lyonnais en imaginant le boucan qu’ils vont faire. Florian Maurice se souvient d’un but extraordinaire qu’il avait inscrit avec le PSG « un de mes plus beaux ». Il se souvient aussi de son époque chez les cadets : « on était venu ici avec une superbe équipe ».

Les vestiaires sont encore fermés, mais les ballons du match attendent sagement dehors. Les volontaires mettent en place les barrières pour protéger les bus des joueurs. A quelques pas de l’enceinte icaunaise, une fête foraine bat son plein. Les forains ont d’ailleurs envahi la majorité des parkings. Une grande roue envoie au ciel les adeptes de sensations fortes. On souhaite que les coéquipiers de Juninho propulsent leurs supporters dans la même direction…

C’est déjà l’heure des matchs de jeunes. Une formation de gamins auxerrois reçoit son adversaire sur un synthétique jouxtant la pelouse d’honneur. Le vent s’est levé. Les nuages hésitent à prendre le pas sur le soleil. Un groupe de supporters locaux met la dernière main à son tifo géant. « Flo » Maurice ne passe pas inaperçu. « Vous devriez venir jouer chez nous, vous auriez encore votre place… Cette saison, on a assuré l’essentiel avec le maintien. La relève ? Je crois qu’elle a pour l’instant 2 ou 3 ans… ». Le pessimisme semble de rigueur chez certains supporters qui ont connu les belles époques auxerroises .

Dans un peu plus de 2 heures les Olympiens vont arriver. Et pas question d’imaginer un seul instant un scénario différent de la fête habituelle liée à la couronne de France. Les portes du stade devant ouvrir à 18h 15... il reste du temps à patienter avant que ce stade joue à guichets fermés comme cela est annoncé.

[IMG43071#C]
Préparation du podium

[IMG43072#C]
Florian Maurice devant la cage de "l'un de ses plus beaux buts"

[IMG43073#C]
Les supporters Auxerrois se préparent

[IMG43074#C]