masculins / Pendant la tr�

Moins de 18 ans: Ils sont champions de France!

Publié le 29 mai 2005 à 18:27 par RB

[IMG5736L]On l'espérait... ils l'ont fait! Les moins de 18 ans ont été couronnés ce dimanche après midi au Pontet en s'imposant largement contre Nantes 4 à 1. Un premier titre cette saison, en attendant pourquoi pas la Gambardella samedi prochain et signer ainsi un doublé historique.

Au Pontet, stade Montbord, OL 4 – Nantes 1 (0- 1 mi-temps); temps: chaud; pelouse : bon état; Match 2x40'.



OL : Riou – Faussurier, Paillot, Vernus, Benhamida (cap), Cuenca (Beynié 65ème), Plessis, Bettiol, Ben Arfa (Thomas 68ème), Benzema (Karamoko 75ème), Mounier



Buts OL : Bettiol (41ème), Benzema (43ème et 60ème) et Karamoko (77ème)



But Nantes: 38ème



Expulsions: Capitaine de Nantes (80ème)



Il y a un an, les jeunes, la génération précédente, de Patrick Paillot et de Gérard Drevet étaient déjà au rendez-vous de cette finale. Nice l'avait emporté. Pour la sixième fois de leur histoire, les moins de 18 ans lyonnais sont à 90 minutes de remporter le titre de champion. En 92/93 et en 99/2000, cela avait été le cas ; en 96/97, en 98/99 et en 2003/2004, ils avaient du se contenter de la médaille en chocolat. Et en 96/97, ils étaient aussi, comme cette saison, en finale de la Coupe Gambardella qu'ils avaient d'ailleurs ramenée sur les bords du Rhône. Alors dans le Vaucluse, en ce jour européen, on attend la première levée d'un doublé jamais réalisé. Mais comment enchaîner 2 matchs en 24 heures, en sachant que 6 jours plus tard, il y aura cette fameuse finale de Coupe à disputer au Stade de France contre Toulouse ? Il était important de se qualifier dans un premier temps pour la finale du championnat… après, c'est un peu le mystère.



Le 11 titulaire avait débuté samedi contre Rennes et 2 changements avaient été initiés à l'heure de jeu. Contre les Canaris… vainqueurs de cette compétition en 90/91…Patrick Paillot avait décidé de faire tourner.



En défense, Brugnaud, bléssé, était remplacé par Vernus. En milieu de terrain, Cuenca et Plessis étaient préférés à Beynié et Thomas.



Pendant la première demi heure de cette rencontre il ne se passera pas grand chose de marquant. Cependant sur un coup franc à deux minutes de la mi temps, les Nantais ouvrent la marque. Ce but et le repos ont le don de surmotiver les coéquipiers de Benzema. En deux minutes, les Gones prennent l'avantage; Bettiol profite d'abord d'un excellent travail de Ben Arfa sur le côté droit pour égaliser (41ème); puis Benzema bonifie à son tour un service du gaucher lyonnais pour donner l'avantage aux siens. Il n'y a plus qu'une équipe sur le terrain... sans que les olympiens n'aggravent le score. Il faut attendre la 60ème minute pour voir ce diable de Benzema corser enfin l'addition. Un quart d'heure plus tard Karamoko, sur son second ballon, scelle définitivement le score de cette finale. Un score qui aurait pu être plus lourd si Vernus, à la dernière minute de jeu, avait transfomé un pénalty.



Un titre de champion de France... une bonne chose de faite avant la finale de la Gambardella samedi prochain contre Toulouse au stade de France. Ce groupe est décidément formidable...



R.B / LB