masculins / Le coin des filles

Montpellier - OL, victoire 3-0

Publié le 28 avril 2007 à 22:04 par MG

<font color="#fe9c9c"><b> L’OL féminin est finalement sortie vainqueur du choc face au Montpellier Herault son dauphin. Le dernier gros obstacle étant passé, il reste maintenant à dérouler pour pouvoir fêter le titre. </b></font>

En marquant dès la première minute de jeu d’un long lobe, l’OL et Hoda Lattaf avaient mis leurs adversaires dans la pire des situations.
Et si les vingt minutes suivantes ont été assez pauvre en occasion, c’est que les deux équipes sont restées concentrées et bien en place. Mais il fallait une victoire à Montpellier pour rester en course dans ce championnat. En se découvrant, les joueuses de Patrice Lair ont ouvert quelques espaces. A la 24ème minute, après un cafouillage dans la surface, le dos de Sandrine Dusang montée aux avant poste renvoie le ballon dans les filets de Zohra Hanoun. 2-0 pour l’OL. La rencontre semblait bien engagée. Prises au moral, les coéquipières de Virginie Faisandier n’ont fait que repousser de façon imprécise les accélérations lyonnaises. Avant la pause (38’), sur un corner tiré par Camille Abily, l’arbitre Lugdivine Cinquini siffle une faute dans la surface. Sonia Bompastor transforme le pénalty. 3-0. L’ardoise n’évoluera pas. Farid Benstiti a pu faire tourner son effectif en deuxième mi-temps, en préparation du match face à Tours mardi prochain, match devenu la priorité olympienne, comptant pour les demi finales du Challenge de France. Ludivine Bruet, Delphine Blanc et Aurélie Kaci ont rejoint sur la pelouse la jeune mais prometteuse joueuse de la réserve olympienne Océane Cayrati, titulaire ce soir.

L’OL possède désormais 67 points avec 18 matchs joués. C’est déjà 7 points de plus que l’an dernier en toute fin de saison (22 rencontres). L’OL a inscrit 88 buts en 18 matchs soit 4,88 buts par match en moyenne.

Il reste aux filles quatre rencontres à disputer. Le plus beau serait de les gagner toutes les quatre évidemment. Mais Simone, qui était capitaine cet après-midi, et les autres se sont offert le luxe d’un ou deux faux pas possible, sans perdre la tête du football féminin français. Incroyable !
Sur le même thème