masculins / Entretien

Mounier : « Je continue de travailler »

Publié le 16 décembre 2008 à 15:44 par RD

Anthony Mounier, dont les apparitions sous le maillot lyonnais restent irrégulières, positive sur sa situation au sein du groupe ainsi que sur le bilan de l’équipe à quelques jours de la trêve hivernale.

Anthony, l’OL vient de prendre 2 points sur 12 possibles. Comment vivez-vous cela à l’intérieur du groupe ?
On ne le prend pas mal. On est conscient qu’il s’agit d’un passage un peu plus délicat. C’est vrai que sur les quatre derniers matches de championnat, on n’a pas pris beaucoup de points. Mais quand on regarde le classement, on est encore devant avec trois points d’avance. Il y a un dernier match à bien négocier à Caen avant la trêve.

Ca se ressert en tête du classement…
Notre match nul face à l’OM (0-0) a permis à d’autres équipes derrière nous de se rapprocher. On va donc à Caen pour prendre les trois points et ainsi pouvoir partir en vacances libérés. On va rester concentrés cette semaine pour y réaliser un grand match. C’est vrai que l’on marque moins de buts en ce moment. Mais on a les occasions. On manque peut-être de réussite et de réalisme. Je pense que ça va revenir.

Paris, Marseille et Bordeaux sont à trois points derrière l’OL. Lequel de ces poursuivants est le plus menaçant selon vous ?
Marseille a une bonne équipe. Paris revient tout doucement sans faire de bruit. Je pense qu’il faut se méfier de ces trois équipes pour le titre. On doit regarder nos propres rencontres et prendre match après match sans regarder nos adversaires. Mais c’est vrai que c’est bien pour le championnat de France que les grosses équipes se retrouvent en haut du classement.

Quel regard portez-vous sur votre temps de jeu à l’OL ?
Après mon match contre Nancy (2-1 ; 7e journée, le 27 septembre dernier. Mounier avait effectué 2 passes décisives), tout le monde m’a mis en haut. Puis pendant un mois, je n’ai plus joué. C’est le football. Cela prouve que ça va vite. Mais j’ai continué à travailler aux entraînements. J’ai eu la chance de débuter le match face au Bayern de Munich en Ligue des Champions (le 10 décembre dernier), ça m’a fait extrêmement plaisir. Et contre Marseille, je ne suis pas rentré. Ce sont les choix du coach, je les respecte. Je suis là pour progresser. Je continue donc de travailler en prenant les matchs comme ils viennent. Je suis bien dans le groupe, quand on fait appel à moi, je donne le maximum.
Sur le même thème