masculins / Pendant la trêve

N comme... Nantes

Publié le 19 juin 2007 à 10:00 par R.B

C'est l'heure de l'ABECEDAIRE. Une lettre et un mot par jour. Place à la lettre N... comme Nantes.

N comme Nantes. Depuis son accession en D1 en 1963-64, le FCNA n’avait jamais connu l’étage inférieur. 44 saisons au sommet et 1 636 matchs de rang! 8 titres de champion de France ; 9 autres places sur le podium dont 7 places de dauphin. 37 fois au total dans les 10 premiers. Ce club fait partie de l’Histoire du football français. Il a été créé le 21 avril 1943. Ce club au-delà de ses brillants résultats était connu pour la qualité de sa formation et la beauté de son jeu… le fameux jeu à la Nantaise dont le créateur fut José Arrribas.

De grands entraîneurs l’ont dirigé à l’image de José Arribas et de Jean-Claude Suaudeau notamment. Parmi les présidents, Monsieur Fonteneau a marqué l’histoire du club.

Chez les joueurs, comment oublier les Michel, Gondet, Simon, Deschamps, Desailly, Karembeu, Loko, Halilhodzic, Amisse, Bossis, Burruchaga, Landreau, Makélélé, N’Doram, Blanchet, Muller, Carrière… et dernièrement, bien sûr, Fabien Barthez.

Simon a terminé meilleur buteur de D1 en 64-65 (24 buts), Gondet en 65-66 (36 buts), Halilhodzic en 82-83 (27 buts) et 84-85 (28 buts), Ouédec en 93-94 (20 buts), Loko en 94-95 (22 buts).

En plus de leurs 8 titres de champion de France, les Canaris ont remporté 3 coupes de France et 2 Trophées des Champions. Le FCNA détient encore le record d’invincibilité en championnat à domicile : 92 matchs du 15 mai 1976 au 7 avril 1981 ; le plus grand nombre de succès (26) ; la plus longue invincibilité en cours de saison (32 matchs en 94-95) ; le plus petit nombre de défaites sur un championnat (1 en 94-95)…

Les Nantais ont disputé et perdu 2 à 1 la finale de la Coupe de France en 1973 contre les Lyonnais.

Plusieurs anciens nantais ont porté le maillot olympien sur le terrain comme Loko, Chanelet, Carrière, Pedros, Toulalan, Caveglia… ou encore sur le banc à l’instar de Paul Le Guen.

Ce N comme Nantes peut aussi se conclure par N comme Nostalgie lorsque le championnat 2007-2008 débutera sans la présence de ces Canaris.