masculins / Conférence de presse

« Nabil Fekir est dans le groupe »

Publié le 07 avril 2016 à 14:31 par SC

Le coach lyonnais était présent en salle de presse pour évoquer le déplacement à Montpellier, le sprint final mais aussi le retour de Nabil Fekir dans le groupe.

Point santé

« Morel est forfait suite à son entorse à la cheville. Kalulu est toujours en soin. Retour de suspension de Rafael et de Gonalons. Fekir est de retour. Il est dans le groupe. »

Le retour de Fekir

« J’ai accepté qu’il joue en CFA car il avait très envie. Il n’y a aucun enseignement à tirer, à part qu’il n’a pas eu mal au genou. Il n’y a aucun intérêt à analyser sa performance dans un match en CFA. S’il rentre, il doit nous amener ces qualités de buteur, de passeur. C’est un impact sur l’adversaire aussi. Ça fait peur. Il n’y a pas de plan de temps de jeu défini. C’est impossible de le faire. Je veux être à l’écoute de ses sensations. Ça se fera naturellement. Je crois qu’il a déjà passé le stade de l’appréhension à l’entraînement. A lui de le faire pendant un match. Je ne suis pas inquiet pour lui. J’ai discuté avec lui et on est bien en phase sur ce qu’on doit faire. Techniquement, il n’est pas loin d’être à 100%. Physiquement, il est encore à 60% de ce qu’il peut faire… Ça ne sert à rien de mettre une pression supplémentaire. On attend trop d’un joueur qui a été absent 7 mois. C’est trop tôt de parler de l’Euro. Il doit avant tout retrouver le rythme des matchs. »

Le match à Montpellier

« C’est toujours difficile de gagner des matchs. Il y a une équipe en face qui veut aussi gagner et qui a des arguments intéressants. Montpellier n’est certainement pas à sa place au classement. Il va falloir afficher les mêmes vertus que lors des derniers matchs. La différence est venue du banc de touche ».

Le match aller cauchemardesque

« C’est un très un mauvais souvenir. On avait été fantomatique dans le contenu. Ça doit être une source de motivation supplémentaire mais ce n’est pas la plus importante. »

Le destin entre les mains

« Ça change tout. Si on est irréprochables, on est sûr de finir 2èmes. Ce n’est que théorique. C’est compliqué de gagner tous les matchs jusqu’à la fin. C’est la régularité et notre faculté à bien gérer la pression qui vont être importantes. Il faut rester serein… Il ne faut pas oublier Rennes et Nice. Ce sont deux belles équipes avec des individualités capables de faire des différences. La course au podium ne se résume pas à un duel Lyon-Monaco. Il faut être vigilant. »

Le déclic

« C’est certainement le match contre le PSG. On a pris encore plus conscience de nos qualités… Je ne pouvais pas imaginer qu’on serait revenus aussi vite à trois points. Mais j’étais convaincu qu’on pouvait jouer la deuxième place. La qualité et l’état d’esprit du groupe ont été des indicateurs. »

Rachid Ghezzal

« Il m’étonne surtout dans sa régularité dans son efficacité. Ce n’était pas forcément une de ses qualités. Il le doit à lui-même. Il a connu beaucoup de galère donc je suis content pour lui. C’est une belle récompense. Il doit persévérer et continuer ainsi. Il faisait de très bonnes choses à l’entraînement mais il n’arrivait pas à reproduire ces performances en match. Il le fait désormais. Il a plus confiance en lui. »

Mathieu Valbuena

« L’équipe peut gagner et il peut être décisif, contrairement à ce que j’ai pu entendre. Il a participé à la victoire. Il a toujours postulé à une place de titulaire. Je n’ai pas d’a priori. »

Clément Grenier

« Il est revenu d’une longue blessure. On a besoin de temps pour retrouver son niveau. Il a eu un petit contrecoup physique. Ce n’est pas facile pour lui, ni pour nous car on l’apprécie beaucoup. Il fait tous les efforts. »

Sur le même thème