masculins / Mercato

Nadir Belhadj est lyonnais

Publié le 10 janvier 2007 à 16:18 par R.B

Nadir Belhadj a officiellement été présenté à la presse ce mercredi. Il est lyonnais pour 4 saisons et ½. Il est prêté pour la fin de l’exercice 2006-2007 à Sedan…

Le gaucher sedanais est donc olympien. C’est ce qu’a confirmé le président Jean-Michel Aulas lors de la conférence presse tenue dans les locaux d’OLTV.

Jean-Michel Aulas

« Bernard Lacombe suivait ce joueur depuis plusieurs saisons. Nous avons eu la possibilité de faire cette opération et de la faire rapidement. Les discussions sont se sont très bien passées avec Sedan et le président Pascal Urano. Nadir a signé pour 4 saisons et ½. Nous le prêtons à Sedan jusqu’à la fin de saison. Le montant de la transaction est de 3 240 000 euros. Pendant sa période de prêt, il sera pris en charge par Sedan. C’est un joueur jeune, dynamique, qui a envie de progresser. Il est aussi international algérien ».

Est-ce que cela préfigure des départs (Abidal, Berthod) ?
« Cela ne préfigure de rien du tout. Il nous semblait juste intéressant d’avoir Nadir avec nous plutôt que de la voir aller ailleurs. Nous avons fait l’effort maintenant parce que nous avions les moyens de le faire. Mais rien n’est décidé pour le futur »

Qu’en est-il du dossier Piquionne ?
«Ce dossier n’a pas avancé. Nous souhaitons attendre la décision de la FIFA au sujet de Nilmar. La logique, c’est qu’il revienne à l’OL. Pour l’instant, nous attendons. Il faut traiter les choses dans l’ordre. Si Nilmar revient, il peut rester ou aller ailleurs. Attendons… Pour Piquionne, nous n’avons pas formulé d’autres propositions que celle de 5 500 000 plus des bonus. Nous n’irons pas au-delà pour un joueur de 28 ans ».

Avez-vous reçu des offres pour certains de vos joueurs ?
« Joker. Le transfert de John Carew n’était pas envisagé, mais reste envisageable ».

Bernard Lacombe

« Je l’ai vu évolué plusieurs fois ces dernières saisons. Avec Gueugnon, puis Sedan notamment en finale de la Coupe de France où il avait été très performant. Je l’avais vu dans un registre d’arrière latéral. Je sais qu’il peut jouer plus haut. S’il peut occuper les 2 postes en même temps… on ne mettra qu’un joueur dans ce couloir (rires) ».

Nadir Belhadj

Pourquoi l’OL ?
« L’OL, j’en rêvais. L’OL est le plus grand club français et un des plus grands en Europe. Qui n’a pas envie de venir à Lyon ? Après, c’était important pour moi de finir la saison à Sedan. Le club est dans une situation délicate. Je ne me voyais pas quitter le navire dans ces circonstances. J’ai participé à la montée en L1 ; je veux l’aider à rester en L1. Cela ne génère pas de frustration chez moi. Je sais que j’ai encore beaucoup de travail à faire pour progresser. Et je n’ai pas encore coché la date du match contre l’OL à Gerland ».

Avez-vous un poste de prédilection ?
« Non. Je prends simplement le couloir gauche »
Sur le même thème