masculins / RC Lens - OL

« Ne pas perdre nos valeurs »

Publié le 15 janvier 2015 à 13:17 par SC

Indéboulonnable sur son côté droit et essentiel dans la vie du groupe, Christophe Jallet n’a pas perdu de temps pour s’intégrer dans le projet du club. Il savoure cette aventure lyonnaise...d’un point de vue personnel et collectif, sur le terrain et en dehors.

AS Saint-Etienne - OL

Il a tenu à rassurer tout son beau monde. Christophe Jallet, qui a reçu un coup en début de semaine à l’entraînement, est apte. « C’était une petite entorse à le cheville, mais ce n’était pas trop méchant. Il n’y a pas de souci pour ce week-end. » Celui qui n’a raté aucun minute en championnat, le seul joueur de champ dans ce cas, postulera donc bel et bien pour une nouvelle titularisation ce samedi face à Lens, une équipe que les Lyonnais retrouveront quelques jours après les avoir éliminés en Coupe. « On sait à quoi s’attendre. C’est une équipe qui a beaucoup de valeurs. Ils n’avaient rien lâche alors qu’ils étaient menés 3 à 0. Ils ont même failli revenir sur une dernière action. Ça sera un match compliqué. » La pelouse d’Amiens, abîmée notamment par les intempéries, plaide dans ce sens. « Les terrains ne sont pas faciles en hiver. Ça peut être compliqué par rapport à notre jeu. A Calais, ce n’était pas évident mais on a quand même développé du beau jeu. » En ce moment, rien ne résiste aux Lyonnais.

OGC Nice - OL

Conséquence logique, ils se sont installés dans le fauteuil de leader dimanche dernier. Christophe Jallet savoure cette performance. « On a plus de certitudes sur nos capacités à faire du beau jeu. On reste sur la même ligne de conduiteC’est un plaisir de se retrouver en tête. On est fiers. Ça donne le sourire à tout un groupe, à tout un club ». Tout en évitant de tomber dans l’euphorie. « Ce n’est pas pour autant que l’on a changé. Il faut le prendre avec beaucoup de détachement. Ça nous montre juste ce qu’il fallait faire pour être premier. A nous de le refaire pour rester accrocher au groupe de tête. » Voire à cette première place jusqu’au bout ? « J’y pense, oui et non. On a le droit de garder ça dans un coin de la tête. On y pense un petit peu mais on a encore du chemin à faire. »

Le groupe, malgré sa jeunesse, est conscient de cela. Il reste les pieds sur terre. L’expérimenté latéral est surpris de cette maturité. « Personne ne part en vrille et tout le monde continue à travailler…Il ne faut pas perdre ces valeurs. » A l’image d’un Alexandre Lacazette qui impressionne par son jeu mais aussi par son attitude. « Il prend une dimension internationale. Il gère très bien cette situation. Il reste concentré sur les objectifs. Il le vit très simplement. C’est une personne calme, il ne s’enflamme pas. C’est un joueur en devenir…Il y a un vrai esprit travail ici. Les jeunes ont conscience que rien ne vient tout seul. C’est l’état d’esprit général du groupe, c’est top. » Autant d’éléments qui avaient plu à l’ancien joueur du PSG au moment de prendre sa décision.


Arrivé entre Rhône et Saône à l’été dernier, « Jaja » n’a pas mis longtemps à se fondre dans le collectif lyonnais. « J’ai été mis dans les meilleures dispositions. C’est un groupe top, agréable et bosseur. J’ai été séduit tout de suite. J’essaie de le rendre dur le terrain... On a la chance de travailler dans un climat très serein. » Et à s’intégrer dans le dispositif d’Hubert Fournier, qui lui convient à merveille. « Avec un milieu à 3, il y a plus d’espaces sur les côtés. On est plus attirés vers le jeu offensif. On prend plus de plaisir. »

Sur le même thème