masculins / Steaua - OL

Ne pas revenir bredouille…

Publié le 21 octobre 2008 à 07:29 par R.B

La situation du groupe F après 2 journées incite à penser que le classement final sera serré. Dans ces conditions, les Lyonnais seraient bien inspirés de prendre au moins un point à Bucarest pour ne pas se mettre trop en danger avant la phase retour…

Trop compliqué dans ce groupe de faire des hypothèses en terme de points nécessaires pour s’offrir un ticket pour les 1/8èmes de finale. Les 4 équipes vont boucler la phase aller avec chacune l’espoir d’obtenir un des deux précieux sésames. Si le Bayern a un tableau de marge positif à la moyenne anglaise, les 3 autres équipes savent qu’elles sont en retard.

Le Steaua n’a raisonnablement plus le choix. Il doit s’imposer pour espérer. Il y a de la solidité dans ce groupe entrainé par Lacatus. Certes, cette équipe n’a toujours pas marqué de but, malgré de nombreuses occasions face au Bayern, mais en revanche, elle n’en a encaissé qu’un seul. Ces Roumains sont aussi en mal de succès: ils n’ont plus gagné depuis le 21 septembre, soit 5 rencontres sans victoire (3 nuls et 2 défaites).

L’OL a rattrapé en partie à Munich ses 2 points perdus chez lui contre la Fiorentina. 2 points après 2 journées, c’est cependant 2 points de mieux que la saison dernière à la même époque. Pour s’éviter de trop angoisser au début de la phase retour, le septuple champion de France assurerait le minimum avec un nul et ferait une superbe opération en ramenant les 3 points de Roumanie.

Sur le papier, l’OL semble supérieur à cette formation du Steaua qu’elle avait étrillée, il y a 2 ans, sur sa pelouse. Même sans Mensah, Bodmer, Govou, Fabio Santos et Clerc à l’infirmerie, elle sait pouvoir compter sur différentes solutions dans le jeu et sur son banc en milieu et devant, ce qui n’est pas forcément le cas de son hôte qui a pris nettement plus de couleurs étrangères qu’en 2006. Même sans avoir encore convaincu pleinement lors des 12 matchs officiels joués, à l’image de ce nul contre Lille samedi dernier.

En s’évitant les cadeaux donnés aux Bavarois et aux Florentins ; en s’évitant de courir après le score, on peut imaginer toutefois qu’il y aura un écart favorable au coup de sifflet final. Et puis cela fait 3 matchs que les Olympiens ne gagnent pas (1 défaite et 2 nuls)… une éternité ! Roumains et Lyonnais ont plusieurs raisons de tout donner pour faire la différence dans ce match 3 de la poule F ce qui nous pousse à penser que ces 90 minutes ne seront pas une partie de plaisir.
Photos

Steaua Bucarest - OL

10 photos

Sur le même thème