masculins / FCSM - OL J-1

Ne plus rentrer bredouille

Publié le 05 novembre 2011 à 17:32 par R.B

Après l’intermède madrilène et avant une trêve internationale, l’OL se rend à Sochaux avec l’ambition de mettre fin à sa série de défaites en déplacements…

Cela commence à dater ! C’était le 10 septembre dernier à Dijon et l’OL s’était imposé 2 à 1. Depuis, Caen, Paris et Lille ont été en effet des voyages synonymes de défaites. Le septuple champion de France doit absolument bonifier son très bon parcours à domicile, 16 point sur 18 possibles, en ramenant du positif comptable de ses déplacements. Les partenaires de Cris n’ont pris que 7 points en 6 sorties !

Si le passé est une source de réconfort avant d’affronter le présent, les Lyonnais peuvent toujours s’appuyer sur celui de leurs confrontations dans le Doubs depuis 8 saisons. 8 rencontres pour 8 victoires avec souvent de belles prestations!

Evidemment le FCSM ne sera pas simple spectateur dimanche en fin d’après-midi. Cette équipe doubiste  n’a pas franchement convaincu depuis le début de saison avec ses rapides éliminations en Ligue Europa et Coupe de la Ligue. Elle n’a pas convaincu avec ses 24 buts encaissés ou encore « les affaires Anin et Maïga ».  Elle semble loin de son niveau de la saison précédente malgré la présence de l’excellent Richert, de Boudebouz, Martin, Corchia, Perquis… Et si elle n’est pas en situation d’inconfort, elle n’a pas non plus énormément de marge au classement.

L’OL a mieux résisté au Real Madrid tout en prenant une nouvelle leçon. En attendant les matchs décisifs face à l’Ajax et le Dinamo Zagreb ; en attendant la trêve internationale pour les non  sélectionnés qui pourrait permettre à certains blessés d’en finir avec leurs bobos, il y a ce dernier match à réussir malgré la fatigue et les nombreuses absences.

  Dabo, suspendu, et Lovren, touché mercredi soir au genou, sont venus se rajouter à la longue liste des indisponibles dont font toujours partie Lisandro, Bastos, Grenier, Pied… Heureusement Cissokho semble apte à retrouver le couloir gauche. Pour le reste, Rémi Garde aura au maximum deux ou trois possibilités de choix pour composer son onze de départ.

L’OL comptera notamment sur son sens collectif, sa solidarité… le talent d’Hugo Lloris, la forme de Briand, les promesses de Lacazette, l’expérience de Cris… pour repartir avec le sourire du Stade Bonal et passer la mini trêve bien au chaud..

Sur le même thème