masculins / TFC - OL

La conférence de presse de Rémi Garde

Publié le 22 avril 2014 à 11:13 par CF

A la veille du déplacement à Toulouse, Rémi Garde a tenu sa conférence de presse où il a été notamment question de la fin de saison en championnat, de Thiago Motta et d’Arnold Mvuemba.

...

LE Point santé

Pas de retours de blessés. Un doute sur Henri Bedimo dont la cheville le fait souffrir…
Ensuite pour Gueida c’est compliqué au niveau de l’adducteur mais aussi de sa cheville qui l’a fait souffrir toute la saison. C’est aussi toujours difficile Clément Grenier , ses sensations sont plus ou moins bonnes chaque jour. Yohan m’a dit qu’il progressait à son rythme donc je ne sais pas exactement, Miguel Lopes a été déplatré et j’espère pour lui qu’il pourra rejouer avant la fin de saison.

...

…Et qu’il pourra jouer la coupe du monde ?
Je l’espère pour lui. L’intervention s’est bien passée, le début de la rééducation se passe très bien, il est motivé et dans de bonnes dispositions pour retrouver les terrains.

  Comment tu as retrouvé tes joueurs depuis dimanche ?
Il y a beaucoup de déception de ne pas avoir pu gagner cette finale, forcément. Mais il nous reste un dernier objectif, celui de terminer européen, de terminer le plus haut possible au classement

Les résultats de Marseille et de St Etienne ce week-end vous ont-ils rassuré ?
Non, sincèrement je m’occupe de savoir comment nous on peut faire le mieux possible. Les autres … on ne maîtrise absolument pas, donc ce n’est pas la peine de dépenser de l’énergie ni de se concentrer sur des choses qu’on ne peut pas maîtriser. Par contre, tout faire pour remobiliser mon groupe, les joueurs, trouver les bons mots, ça c’est de mon ressort.

Néanmoins les résultats de ce weekend vous donnent une belle opportunité de distancer Marseille et de revenir à hauteur des stéphanois ?
Oui, mais surtout si on commence le match en se disant que ça va bien pour nous, je pense pas que ce soit la meilleure des choses. C’’est à la fin, quand on aura tous joué cette journée, qu’on pourra voir où on en est les uns par rapport aux autres

Aujourd’hui l’idée c’est d’aller chercher les Verts, aller chercher cette 4ème place, ou surtout de consolider la 5ème place ?
Non c’est d’être européen. Maintenant l’objectif c’est aussi de finir le plus haut possible, je pense que finir 5ème ou 4ème c’est pas pareil. Je pense qu’on a tous envie de finir 4ème.

Est-ce que ça vaudrait un trophée de finir devant les Verts ?
Non, non pas du tout, je pense qu’il ne faut pas tout mélanger : les trophées on sait ce que c’est, enfin cette année on est passé près de savoir ce que c’était. Il y a Trophée et il y a Objectif : l’bjectif cette saison c’était d’être européen, je pense que ce serait la 18ème fois consécutive pour le club. Personnellement et avec les joueurs, on va tout faire pour que ça se passe ainsi, parce que ça serait quand même une performance.

  Après la défaite dans le derby, l’élimination contre la Juve, vous auriez pu plonger aussi bien physiquement que psychologiquement mais à chaque fois vous avez trouvé les ressources pour revenir. Comment ça se fait et qu’est-ce qui vous fait croire que là encore vous pouvez revenir et continuer à avancer ?
Tout simplement parce que c’est la vie quotidienne du foot, c’est l’essence du foot de haute compétition. Je pense qu’un sportif de haut niveau est programmé pour ça : pour gagner, pour tout faire pour aller chercher la victoire, mais aussi doit être programmé pour se reconditionner tout de suite et repartir de l’avant. Celui qui n’est pas capable de ça, entraîneur ou joueur, n’a rien à faire ici ! Personne ne gagne tout le temps, il faut savoir vite se remobiliser et c’est ce que les joueurs ont su faire de manière fantastique.

Comment chasser la déception et remobiliser tout le monde en 3 jours ?
Y’a des moments pour discuter, et puis tout ça se prépare. Bien sûr que là on a parlé, mais je pense que ça se construit avant. C’est un long cours, c’est la saison, c’est ce qu’on veut faire ensemble.

Vous devez voir le président en début de semaine prochaine. Est-ce que votre décision est prise, avant cette rencontre ?
Ma décision est prise de rencontrer le président pour qu’on évoque la suite ensemble. Je pense qu’il y aura des décisions de prises.

La mentalité de l’équipe, l’engouement de ces dernières semaines : ce sont des éléments qui rajoutent du crédit à ce que vous puissiez continuer ?
C’est quelque chose qui me fait extrêmement plaisir, parce que je pense que ce n’est pas anodin. Ce n’était pas gagné, donc bien sûr que ça ne me laisse pas indifférent.

Est-ce que vous avez laissé plus d’énergie cette saison que les autres ?
C’est vrai qu’elle a été compliquée.

On sait que vous n’aimez parler de « bêtes noires », pourtant Toulouse est un peu votre bête noire chez eux, comment faire pour enfin gagner là-bas ?
C’est vrai que c’est un endroit où on n’a pas encore trouvé la recette, donc on n’y va pas la fleur au fusil, loin de là. On va essayer de faire mieux que les autres années, surtout parce qu’il ne reste plus que 5 matchs et qu’on n’a pas le temps de perdre des points en route. J’ai bon espoir qu’il n’y aura pas de fatalité à tel point qu’on ne puisse même pas envisager de faire quelque chose là bas.

En ce moment vous prenez des buts en début de match. Contre la Juventus, pendant la finale… Pourtant on sait que vous insistez là-dessus.
Il ne suffit pas d’insulter… Pardon, d’insister là-dessus pour que ça se passe, ça serait trop facile ! Effectivement ça nous a terriblement pénalisés, d’être mené aussi rapidement dans une finale, c’est terrible. Il y a certains matchs où on a pu s’en relever, là il n’y a pas que ça qui nous a plombés. Je pense que ce premier but nous a fait mal effectivement.

Le lapsus à l’instant, c’est concernant la petite phrase sur T. Motta ?
Oui, sur laquelle je voudrais revenir et tout simplement m’excuser auprès de Thiago Motta et du PSG. Ce sont des paroles que je n’aurais jamais dû prononcer, qui sont inexcusables et j’ai pas de circonstances atténuantes à présenter, si ce n’est des excuses. Lorsque je lis ça le matin, je me dis que c’est un métier de fou.

Parce que ça ne te ressemble pas …
Non, mais ça a été prononcé donc ça mérite des excuses.

Concernant ton avenir, on a vu que le fait d’être européen est important pour toi. Est-ce que tu prendras ta décision en fin de saison ?
Je suis désolé de monopoliser autant d’attention, je fais pas ça pour maintenir le suspense, je vais voir le président tranquillement la semaine prochaine, avant le match de Marseille, et je communiquerai quand il faudra que je communique.

Dernière question : quel regard portez-vous sur les prestations d’Arnold Mvuemba ces dernières semaines ?
Il fait de très bonnes prestations, c’est un joueur qui a besoin d’enchaîner les matchs pour donner le meilleur de lui-même, mais parfois il ne suffit pas d’enchaîner pour être bon, sinon ce serait encore trop facile. Arnold récolte ce qu’il a semé à l’entraînement depuis maintenant bien longtemps. Il n’a jamais laché ses efforts à l’entraînement, il l’a dit lui-même. Il a connu des moments très difficiles, et aujourd’hui il a montré qu’il avait le talent nécessaire pour bien jouer dans cette équipe. Donc je suis très content qu’il ait eu cette opportunité et même si c’est arrivé grâce à une blessure, l’important c’est qu’il s’est donné raison lui-même, il a montré pourquoi il était là.


TOUTES LES NEWS SUR TFC - OLLE CALENDRIERLE CLASSEMENT

Sur le même thème