masculins / Rétro 2008

Novembre : L’échappée belle

Publié le 10 juin 2008 à 15:58 par SR

En novembre tout va vite, très vite même. Après V.A, Stuttgart et l’OM, les Lyonnais se déplacent au Stade Rennais avant de recevoir le F.C Barcelone.

A côté de cela, les féminines éliminent Arsenal et accèdent aux demies de l’UEFA Women’s Cup. Grégory Coupet poursuit sa convalescence. Govou est « buteur en Bleus ». Kim Källström offre la qualification pour l'Euro 2008 à sa nation. Baros et Grosso ont également joué avec leur sélection.

Les Lyonnais se retrouvent lors du déplacement à Rennes. Un déplacement angoissant, pesant. Quelques minutes après le retour des vestiaires, Benzema se voit forcer d’y retourner, grimaçant, accompagné d’une civière. Inquiétant ? Touché dans un choc avec Bruno Cheyrou, il ne participera pas à la réception de Barcelone. Navrant !
Pourtant, tout avait parfaitement bien commencé pour les Lyonnais lorsque Juninho transformait un penalty. Benzema accroché à la limite ( ?) de la surface permettait au Brésilien d’inscrire son 6e but de la saison toutes compétitions confondues (5’). La main d’Edman (18’) dans la surface et sa faute en position de dernier défenseur sur Sidney Govou (64’) passent à la trappe pour équilibrer la balance. Bref…
Le génie d'Hatem Ben Arfa au sortir d’un dribble dont il est coutumier, à l’entrée de la surface, donne de l’air aux Lyonnais. Sa frappe, sous la barre de Pouplin, scelle la victoire.

Retour à Gerland le 27 novembre 2007. Benzema est toujours mal au point. Barcelone n’a besoin que d’un point. Iniesta démoralisant au bout de 3 minutes de jeu. Sur un service du jeune Bojan, le milieu relayeur espagnol trompe victorieusement Rémy Vercoutre et démontre que le Barça n’a pas tant de difficulté que ça à l’extérieur. 4 minutes plus tard, le coup franc de Juninho à 30 mètres ne trouve pas preneur mais finit sa course au fond des filets (7e).
[IMG42678#R]Après ce départ canon, la partie s’enlise par la suite. Sur l’une de ses rares infiltrations dans la surface de réparation, Messi devance Toto Squillaci, forçant ce dernier à concéder un pénalty, qu’il transforme en but (58’). Rémy Vercoutre empêche ensuite les Blaugrana de prendre le large en se montrant décisif devant Gudjohnsen (67’) puis sur une frappe de Messi (68e). De l’autre côté Juninho égalise sur penalty après une faute d’Eric Abidal sur Kader Keita (79e).
Les Lyonnais joueront bien leur "finale" à Glasgow le 12 décembre...
Sur le même thème