Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / FC Lorient – OL : 1-1

Nul… mais de toute beauté

Publié le 07 octobre 2012 à 18:59 par R.B

Un match somptueux entre Merlus et Lyonnais qui ne méritaient pas de vainqueurs tant les deux équipes ont joué et eu des occasions … Merci Messieurs pour ce magnifique 1 à 1…

Après « l’incroyable match à Haïfa en Ligue Europa » et avant un peu de repos en raison de la trêve internationale, l’OL joue sa place sur le podium à Lorient face aux Merlus. Retour au championnat et retour à la normale du moment pour Rémi Garde en tenant compte que Réveillère (suspendu), Bastos et Y. Gourcuff sont absents. Gomis, Bisevac, Malbranque, Lacazette et Dabo retrouvent donc une place de titulaire. Chez les locaux, toujours invaincus en championnat, Ecuele-Manga, Coutadeur, Lautoa, Autret ou encore Gassama ne sont pas aptes.

70h après, les Olympiens avaient-ils digérer match et déplacement en Israël ? Comment allaient-ils appréhender le changement de moquette ? Pas eu le temps de s’interroger tellement les deux équipes sont bien entrées dans le match. 45 premières minutes sous la pluie avec un va et vient incessant d’un camp à l’autre embelli par un souci permanent de construction. Cela a donné un superbe spectacle, des occasions de part et d’autre à l’image d’un poteau pour Gomis (5ème), d’une barre de Grenier sur un lob inspiré (15ème), mais aussi cette transversale de Traoré (23ème) sur un énorme coup de fusil.

Il y eut encore des occasions pour Gomis, Bisevac arrêtées par le voltigeant Audard ou la tentative d’Aliadière sortie de la main gauche par Vercoutre… sans parler de quelques coups de casque locaux. Mais la différence viendra d’un remarquable action collective lyonnaise jouée directement et acrobatiquement entre Malbranque et Lacazette conclue par Gomis (23ème)… un pied hors-jeu… Somptueux. Les dernières minutes seront bretonnes avec une défense olympienne très vigilante à l’image d’un  Vercoutre impavide pour se jeter dans  les pieds adverses. 45 minutes synonymes de pur régal.

 Un coup de pompe était-il possible après tant d’allant ? Exceptionnelle action des Merlus d’entrée sur le côté droit terminée par un centre de Corgnet pour une reprise impeccable d’Aliadière (46ème) qui égalise. Une gourmandise des Merlus est à deux doigts de profiter à Gomis qui ne cadre pas… Ce match est « hallucinant ». Et cela continue avec un débordement côté gauche des Tangos galvaudé par Traoré ou encore une frappe de Malbranque non cadrée.

A l’heure de jeu, les Merlus récitent leur football sans conclure ! Et une et deux actions de très grande qualité collective où le ballon voyage de pied en pied  comme aimanté … L’OL est à la peine.  Un numéro de Lacazette se termine par un corner. Umtiti remplace Lisandro et Monzon monte d’un cran (73ème). Dans la minute suivante, Lacazette vendange une occasion en or face à Audard ! Dommage… Mais Aliadière rend la politesse au Lyonnais…  Pas de  calcul pour garder le résultat  Briand remplace Monzon (81ème). Une dernière tentative de Traoré pour une frappe de mule et la première apparition en pros de Pléa.

Un spectacle du début à la fin… L’OL est toujours invaincu à l’extérieur…reste sur le podium. Le FC Lorient n'a toujours pas perdu après huit journées. 

A Lorient, stade du Moustoir ; 18 000 spectateurs environ ; mi-temps (FCL 0 OL 1) ; arbitre, M ; Ennjimi

FC Lorient : Audard – Baca, Bourillon, L. Koné, Le Lan (cap) – Romao, Jouffre (puis Barthelmé 70ème), Corgnet, Monnet-Paquet – Aliadière, Traoré. Entr ; C. Goucuff.

OL : Vercoutre – Dabo, Bisevac, Lovren, Monzon (puis  Briand 81ème) – Gonalons, Malbranque – Lacazette, Grenier, Lisandro (cap) (puis Umtiti 73ème) – Gomis (puis Pléa 89ème). Entr : Garde.

Buts : pour l’OL, Gomis (23ème) ; pour le FC Lorient, Aliadière (46ème)

Avertissements : pour le FC Lorient, Jouffre (51ème) ; pour l’OL, Lisandro (70ème)

CLAIREFONTAINE, partenaire officiel de l’Académie OL.

Sur le même thème