masculins / ABECEDAIRE

O ... comme Offensif

Publié le 16 juin 2006 à 12:00 par BV

C'est l'heure de l'ABECEDAIRE. Une lettre et un mot par jour. Place aujourd'hui au O...comme Offensif. S’il ne fallait retenir qu’un adjectif pour qualifier le jeu lyonnais déployé cette saison par les hommes de Gérard Houllier, « offensif » occuperait très certainement une place de choix.

Dès le premier match de la saison, les Gones donnaient le ton d’une saison placée sous le signe de l’attaque en inscrivant 4 buts sur le terrain de l’Abbé Deschamps grâce à un triplé de John Carew. 38 journées de championnat plus tard, ils atteignaient l’impressionnant total de 73 buts marqués en championnat. Un chiffre que n’avait plus atteint une équipe française depuis la saison 1989/1990 et un Olympique de Marseille (75 buts) alors emmené par Jean-Pierre Papin avec 30 réalisations.

Les rencontres face aux équipes de l’Est de la France auront grandement contribué à atteindre ce total : 2 fois 4 buts incrits contre Metz, 4 également à Strasbourg et Sochaux et 2 à Nancy. Les 12 buts inscrits lors des deux derniers matchs à Gerland (4 à 0 contre Saint-Étienne et 8 à 1 contre Le Mans) auront permis aux champions de France 2006 d’effectuer une superbe dernière ligne droite et ainsi établir un nouveau record offensif pour le club rhodanien. L’OL termine le championnat 2006 nanti de la meilleure attaque à domicile (40 buts) mais également à l’extérieur (33 buts).

A cette performance il faut ajouter la 3e meilleure attaque de la Ligue des Champions avec 19 buts (derrière Barcelone [24 buts] et le Milan AC [20]) et le 2e meilleur ratio nombre de buts marqués par match avec 1,9 but / match (derrière Schalke 04 et ses 2 buts par match).

Premier artisan de cette réussite offensive, Fred aura su très vite s'adapter à ses nouvelles couleurs pour terminer la saison avec 17 buts au compteur. Carew même s’il a quelque peu marqué le pas en fin de saison présente un bilan plus qu’honorable avec 15 unités. Juninho et Wiltord se partagent la 3e place avec 14 réalisations. A noter les premiers buts de la jeune carrière professionnelle de Karim Benzema, la première réalisation en Ligue 1 de Jérémy Berthod et le premier but sur action de jeu d’Hatem Ben Arfa.

Cette saison, l’Olympique Lyonnais aura donc inscrit 105 buts dont 8 sur coups francs directs, 2 sur penalty, 11 sur corner, 22 de la tête (4 pour Fred et 4 pour John Carew) et 1 contre son camp par l’intermédiaire du Stéphanois David Hellebuyck.

A l’exception des déplacements à Saint-Étienne et Lille et des réceptions de Bordeaux et Milan, les Rhodaniens auront inscrit au moins un but lors de chacune de leurs 54 sorties. Une remarquable performance dans un football français pourtant très ostensiblement animé d’intentions résolument défensives.


[IMG40686#C]