masculins / OL - AS Monaco

OL – AS Monaco : Les Lyonnais n’ont pas démérité mais chutent de la 4ème place (1-2)

Publié le 23 avril 2017 à 23:07 par SC

Les Lyonnais ne sont pas parvenus à enchaîner quelques jours seulement après leur longue nuit face au Besiktas jeudi et sans de nombreux absents. Malgré une belle réaction en seconde période, ils ont été défaits 2 buts à 1 face au leader monégasque et perdent leur 4ème position. Place désormais à une petite semaine de repos avant le déplacement à Angers.

. LES TEMPS FORTS .

13’. Parade de Lopes sur un tir de Mbappé.
30’. Occasion manquée par Memphis au point de penalty.
36’. But de Falcao suite à un corner détourné par Glik. 0-1.
43’. Transversale trouvée par Silva après un contre éclair.
44’. But de Mbappé sur un nouveau contre. 0-2.
52’. But de Tousart de la tête après un cornet. 1-2.
60’. Coup-franc de Lemar capté par Lopes.
83’. Parade de Lopes.
84’. Tête de Tousart au pied du poteau.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Après le naufrage contre Lorient puis les deux dernières sorties mouvementées sur le plan émotionnel, joueurs lyonnais et Parc OL se faisaient une joie de se retrouver. Qui plus est dans une affiche face à Monaco au parfum d’Europe et au bon souvenir de la saison passée. Mais le début match peinait à tenir ses promesses avec un OL largement remanié après son exploit continental à Istanbul et à cause de nombreuses absences. Il fallait attendre la demi-heure pour voir une première occasion lyonnaise mais Memphis tergiversait dans une position pourtant idéale. Monaco, un peu plus percutant, et Falcao profitaient du point faible actuel de son adversaire, les coups de pied arrêtés, pour ouvrir le score. La machine offensive de l’ASM était en marche et opérait en contre éclair… la barre de Lopes repoussait le tir enroulé de Silva, avant que Mbappé prenne tout le monde de vitesse pour doubler la mise.

L’OL montrait un visage beaucoup plus conquérant après la pause, à l’image de Tousart qui propulsait d’un coup de casque le corner tiré par Memphis dans les filets. Le match retombait dans un faux-rythme qui ne faisait pas ses affaires. Le chronomètre tournait, tournait… Dans les dernières minutes, Tousart était tout proche d’offrir l’égalisation à son équipe et un précieux point dans l’optique de sécuriser une 4ème position, que les Lyonnais ont perdue avec cette courte défaite. Bordeaux, vainqueur ce week-end, s’y est installé avec un point d’avance. L’OL compte un match en retard après celui arrêté face à Bastia.


. LE FAIT DU MATCH .

Tousart à quelques centimètres de récidiver

Dans un match pauvre en occasion, c’est Lucas Tousart qui s’est procuré les plus belles opportunités. Après avoir réduit l’écart d’un coup de boule plein fer imparable pour Subasic, le milieu de terrain lyonnais était tout proche de remettre les deux équipes à égalité et d’offrir un précieux point à son équipe. Mais à cinq minutes de la fin du match, il voyait sa reprise de la tête, cette fois-ci du bout du crâne, s’échouer à quelques centimètres du bas du poteau du gardien monégasque.


. LA STAT .

3
Les Lyonnais n’ont pas réglé leurs problèmes dans ce domaine. Après les deux ouvertures du score stambouliotes lors de la double confrontation face à Besiktas concédés sur coup de pied arrêté (coup-franc et corner), c’est la troisième fois de rang que l’OL encaisse le premier but sur cette phase de jeu. Plutôt solides défensivement jusque-là, les joueurs de Bruno Genesio se sont une nouvelle fois faits piéger sur coup de pied arrêté. Un corner frappé par Lemar et dévié de la tête par Glik permettait à Falcao, seul aux 6 mètres, de battre de la tête à bout portant un Lopes abandonné par sa défense. L’OL avait pourtant fait jusque-là jeu égal durant la première demi-heure et avait laissé très peu d’occasion à la machine infernale de Monaco de s’exprimer dans le jeu.
JEREMY BERTHOD

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :
« On n’a pas senti un grand Monaco même s’ils ont maitrisé leur match surtout leur seconde période. On a aurait du être plus performants dès le coup d’envoi. On n’a pas été dans un grand soir. On a très peu tirés et fait peu de jeu dans le camp de Monaco. La seconde période a été meilleure. Sans m’impressionner, Monaco a été tout dans la maitrise et mérite sa victoire dans l’ensemble. Les absences et la fatigue ont joué dans ce résultat. Il y avait un manque d’automatismes, de mouvement. C’est normal avec autant de changements dans le onze de départ. »
...

. FEUILLE DE MATCH .

Au Parc Olympique Lyonnais de Décines.
L1 (J34) : OL-AS Monaco 1-2 (0-2)
Arbitre : Benoît Bastien. Spectateurs : 44 411.
Buts : Falcao (36’), Mbappé (44’) pour l’ASM. Tousart (52’) pour l’OL.
Avertissements : Ferri (22’), Rafael (67’) à l’OL. Lemar (65’) à l’ASM.

OL : Lopes – Rafael, Nkoulou, Diakhaby, Rybus – Tousart, Darder (Aouar, 78’), Ferri (cap.) (Gonalons, 78’) – Cornet, Memphis, Mateta (Valbuena, 72’). Entr : Bruno Genesio.

ASM : Subasic – Dirar, Glik, Jemerson, Raggi – Fabinho, Bakayoko, Silva, Lemar – Mbappé (Germain, 80’), Falcao (Moutinho, 86’). Entr : Leonardo Jardim.


...


Sur le même thème