masculins / OL - Dijon

OL – Dijon FCO (4-2) : Trois images dans le match

Publié le 21 février 2017 à 12:18 par SC

Retour en photos et chiffres sur les moments forts de la victoire lyonnaise contre Dijon dimanche soir au Parc OL.

« Il n'y a pas de bon ou de mauvais timing, quoi qu'il arrive moi je sais que, à part grosse catastrophe, j'aurai un ou deux matches à jouer dans la saison. » Mathieu Gorgelin le sait. Les occasions de se montrer sont rares depuis qu’il est monté d’un cran, en 2ème position, dans la hiérarchie des gardiens. Mais le portier de 26 ans a toujours répondu au pied levé lorsqu’il le fallait. A l’image de ce dimanche. Mathieu Gorgelin a joué face à Nancy le 8ème match professionnel de sa carrière, le 2ème cette saison (1/8 de Coupe de la Ligue face à Montpellier) mais le premier en championnat depuis très longtemps… Le remplaçant d’un Anthony Lopes, très rarement absent mais suspendu hier, n’avait pas joué en Ligue 1 depuis le 1er décembre 2015 et un déplacement à Nantes. Avant le rendez-vous d’hier, le numéro 1 portugais n’avait en effet raté qu’un seul des 120 derniers matchs de L1.


L’index sur la tempe ou l’hommage d’un grand buteur à un autre grand buteur. En célébrant son but à la manière de Licha, Alexandre Lacazette a souhaité rendre hommage à Lisandro Lopez, son ancien compère d’attaque. Celui qui a porté haut les couleurs lyonnaises durant quatre saisons avec 168 matchs et 82 buts inscrits s’est gravement blessé à un ligament du genou droit cette semaine avec son équipe argentine du Racing Club. Son successeur à l’OL ne l’a pas oublié. Un bel hommage.


10 est le chiffre de sa soirée. Corentin Tolisso a profité de son rôle de numéro 10 derrière Alexandre Lacazette pour ajouter deux unités à son compteur buts et ainsi atteindre (déjà) la barre symbolique des 10 buts cette saison toutes compétitions confondues (6 en L1, 2 en Ligue des Champions, 1 en Coupe de France, 1 en Trophée des Champions). Le milieu de terrain de 22 ans n’avait jamais autant marqué depuis le début de sa carrière, son compteur étant resté bloqué à 7 deux saisons de suite. Un premier doublé en carrière qui lui a aussi permis de rappeler « son amour du maillot ».

Sur le même thème