masculins / OL - AZ Alkmaar

OL – AZ Alkmaar : Un nouveau festival pour valider son ticket en 1/8 ! (7-1)

Publié le 23 février 2017 à 23:12 par SC

Le Parc OL s’est régalé avec ce succès 7 à 1 face à Alkmaar. Emmené par des joueurs avec moins de temps de jeu, l’OL a livré une belle première période pour assurer sa qualification avant de gérer puis réaccélérer en fin de match. Tirage ce vendredi et retour en L1 dimanche face à Metz.

. LES TEMPS FORTS .


4’
. But de Fekir qui trompe Krul après une boulette de la défense. 1-0.
7’. Face-à-face manqué par Cornet.
17’. But de Cornet sur un caviar en retrait de Jallet. 2-0.
26’. But de Garcia d’une frappe puissante à l’extérieur de la surface. 2-1.
27’. But de Fekir d’une demi-volée dans la surface.  3-1.
34’. But de Darder après un superbe contrôle qui élimine son vis-à-vis. 4-1.
47’. Parade de Lopes sur un tir de Luckassen.
68’. Tir d’Aouar de loin détourné par Krul.
78’. But de Fekir sur un service de Darder. 5-1.
87 .But d’Aouar en face-à-face avec Krul. 6-1.
89’. But de Diakhaby de la tête sur un corner. 7-1.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Le suspens était maigre avant ce match retour qui avait été précédé d’une victoire 4 à 1 à Alkmaar jeudi dernier. Fekir l’anéantissait après quelques minutes de jeu seulement en profitant d’une boulette de la défense néerlandaise. Jallet décalait Cornet pour (déjà !) le but du break. Les joueurs de l’AZ réagissaient avec un tir de Garcia dans le petit filet mais n’avaient même pas le temps d’espérer puisque Fekir plantait dans la foulée son deuxième pion de la soirée d’une demi-volée. On pensait alors que le festival lyonnais ne faisait que commencer face à cette équipe de l’AZ très fébrile. Même si Darder sortait de son chapeau un contrôle orienté pour éliminer son adversaire avant de tromper Krul un peu avant la pause.

Le début de la seconde période était un peu plus poussif côté olympien. Lopes veillait avec trois grosses parades devant Luckassen ou Jahanbakhsh. L’OL gérait finalement assez tranquillement les débats face à une équipe qui proposait toutefois encore du jeu. L’entrée de Lacazette redonnait un coup de boost. A l’image de Darder qui partait seul balle au pied avant de servir Fekir qui n’avait plus qu’à pousser au fond pour le triplé. Aouar, lui aussi entré en jeu, corsait l’addition avec sang-froid devant Krul, avant que Diakhaby, d’un coup de tête, scelle la marque. Du sérieux et un nouveau récital, après les succès 4-1 à Alkmaar et 4-2 contre Dijon, pour les Lyonnais qui se qualifient avec un score cumulé de 11 à 2 sur l’ensemble des deux matchs. Très bon pour la confiance avant la réception de Metz dimanche.


. LE FAIT DU MATCH .

Les joueurs en manque de temps de jeu répondent présent

Le ticket en 1/8 de finale quasiment validé après la large victoire à l’extérieur, Bruno Genesio avait légitimement décidé de faire tourner pour ce 7ème match en 22 jours au profit de joueurs avec moins de temps de jeu actuellement. Et ces derniers, certains plus que d’autres, n’ont pas manqué cette occasion de se montrer. L’équipe emmenée par Ferri, capitaine d’un soir, et composée notamment de Yanga-Mbiwa, Darder, Ghezzal ou encore Cornet a été impliquée, le plus souvent dominatrice et tournée vers l’attaque. Rafael, qui a glissé à gauche pour remplacer Morel blessé à l’échauffement, a aussi profité de ce match pour retrouver le rythme de la compétition et Aouar pour jouer ses premières minutes au Parc OL et marquer son premier but en pro. Pendant que d’autres joueurs donc ont eu un peu de repos bien mérité. La soirée parfaite !


. LA STAT .

18

L’OL en a pris l’habitude depuis une vingtaine d’années. Grâce à cette qualification face à Alkmaar, le club lyonnais va en effet disputer en mars prochain pour la 18èmefois de son histoire un 1/8 de finale européen… le 15ème en 21 ans (depuis 1996) ! Ce sera le deuxième en Ligue Europa après celui disputé contre le Viktoria Plzen lors de la saison 2013-14 qui avait vu les Lyonnais s’imposer 4 à 1 à Gerland à l’aller puis perdre 2 à 1 en terre tchèque… avant d’être éliminé, avec les honneurs, en quart de finale face à la Juventus. Excepté en Ligue Europa, l’OL a joué 9 fois les 8èmes de finale de la Ligue des Champions (en 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012), 4 fois en Coupe de l’UEFA, l’ancienne Ligue Europa (en 1996, 1999, 2000, 2002)  et 3 en Coupes des Coupes (en 1964, 1968, 1974). A noter qu’en 1996 et en 2000, un 1/8 correspondait à un Troisième tour à aller/retour, qualificatif pour un 1/4 de finale.

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod

« C’est une belle victoire. Les joueurs ont joué le jeu et sont restés concentrés. Ils ont fait preuve de sérieux et d’humilité pour respecter l’adversaire jusqu’au bout. C’est une belle soirée. L’état d’esprit est à retenir. L’équipe d’Alkmaar a presque tout raté ce soir alors qu’elle avait montré de belles choses à l’aller. On a fait le travail. »
...

. FEUILLE DE MATCH .

Au Parc Olympique Lyonnais de Décines.

1/16 Ligue Europa (retour) : OL-AZ Alkmaar 7-1 (4-1)

Arbitre : Aleksei Kulbakov (BLR). Spectateurs : 25 743.

But : Fekir (4’, 27’, 78’), Cornet (17’), Darder (34’), Aouar (87’), Diakhaby (89’) pour l’OL. Garcia (26’) pour l’AZ.

Avertissements : Garcia (45’), Haps (60’) à l’AZ. Cornet (63’), Jallet (66’) à l’OL.

OL : Lopes – Jallet, Yanga-Mbiwa, Diakhaby, Rafael – Tousart (Tolisso, 81’), Ferri (cap.), Darder – Ghezzal (Lacazette, 76’), Fekir, Cornet (Aouar, 63’) . Entr : Bruno Genesio.

AZ : Krul - Johansson, Vlaar (Van Eijden, 46’), Wuytens, Haps - Luckassen, Rienstra, Jahanbakhsh (Seuntjens, 71’) - Bel Hassani, Friday (Weghorst, 77’), Garcia. Entr : John Van den Brom.

...
Sur le même thème