masculins / OL-Bayern

OL-Bayern : un fauteuil pour deux

Publié le 10 décembre 2008 à 07:00 par CC

L’Olympique Lyonnais et le Bayern Munich vont se disputer ce soir à Gerland la première place du groupe F. Si les champions de France pourront compter finalement sur Karim Benzema et John Mensah, ils devront se passer en revanche des Brésiliens Cris et Juninho.


Quand le Bayern débarque à Gerland, cela rappelle forcément de belles soirées. Ce fameux 3-0 de 2001 lors du deuxième tour de la Ligue des Champions avec ce doublé qui lança Sidney Govou sur le devant de la scène internationale. On se souvient également de ce match nul (1-1) arraché deux ans plus tard cette fois lors du premier tour et bonifié ensuite par un succès en Bavière avec notamment ce but inoubliable de Juninho qui trompait sur coup-franc Oliver Kahn.

Puel : « Lyon en outsider »

Ce soir, pour ce troisième acte à Gerland entre les deux formations, l’OL devra se passer d’un grand nombre de titulaires. Aux blessés – Clerc, Réveillère, Bodmer, Piquionne et Pjanic – se sont ajoutés les suspensions des brésiliens Juninho et Cris pour un troisième carton jaune reçu lors de la dernière sortie à Florence. Ces deux piliers feront sûrement défaut demain soir sur le tout nouveau tapis de Gerland mais dans les deux camps, on ne souhaite pas chercher d’excuses : « nous aurions préféré affronter une formation de Lyon au complet car on souhaite toujours jouer contre les meilleurs » assurait en conférence de presse le Néerlandais Mark Van Bommel, alors que Claude Puel renouvelait son entière confiance au groupe retenu pour cette finale du groupe F, « il y a en effet des cadres qui feront défaut mais je ne me fais aucun soucis sur la qualité des joueurs alignés. Peut-être, nous présentera t-on comme les outsiders de cette rencontre. »

Bayern : 14 matchs sans défaite

Les rôles se sont peut-être inversés depuis le match aller. Si Lyon n’a pris qu’un petit point sur neuf possible en championnat, le Bayern n’a plus rien de l’équipe moribonde qui s’était présentée à l’Allianz Arena lors du match aller (1-1). Les Munichois restent en effet sur une série de 14 matchs sans défaite dont quatre succès d’affilée décrochés face à Cottbus, Bucarest, Leverkusen et Hoffenheim.
Le Bayern en confiance face à un Lyon blessé, voilà sûrement une affiche qui devrait valoir le détour sur la toute nouvelle pelouse de Gerland. Et si Lyon peut se contenter d’un match nul 0-0 pour s’assurer la première place du groupe, Claude Puel et ses joueurs sont bien décidés à faire chuter le Bayern de Franck Ribery. Et l’entraîneur lyonnais l’a promis : « il y aura des buts ce soir à Gerland. ».
Sur le même thème