masculins / OL - Besiktas

OL-Besiktas : une soirée pour continuer à écrire l'histoire (ce jeudi, 21h05)

Publié le 13 avril 2017 à 08:30 par LM

Malgré la mauvaise période qu’il traverse, l’OL a l’occasion de se racheter en continuant d’écrire son histoire en Ligue Europa ce jeudi, à 21h05, au Parc OL. Pour arriver à leurs fins, les Lyonnais doivent dompter les Aigles Noirs sur leur sol dans ce ¼ de finale aller.

Prendre l’avantage à la maison

Les Lyonnais ont obtenu leur qualification en quart de finale de Ligue Europa grâce à une performance de haute volée contre l’AS Roma, au Parc OL (4-2). Avec cet exploit, même la défaite concédée au match retour (1-2) n’a pas eu d’incidence sur la qualification des Rhodaniens. L’OL, qui reçoit à nouveau en premier, va devoir rééditer ce type de prestation face au Besiktas, ce jeudi, afin de se mettre dans les meilleures dispositions en vue de la seconde manche. Entre 20 000 et 25 000 supporters turcs sont attendus dans l’enceinte décinoise et la sécurité sera renforcée pour l’occasion. L’enjeu est d’autant plus grand que le club n’a jamais dépassé le stade des quarts de finale de la compétition. Lyon, qui a laissé des plumes en championnat, n’a pas le droit de lâcher face aux Aigles Noirs s’il veut se rapprocher encore un peu plus de son objectif : celui le sacre final.

Une préparation pas idéale…

Depuis son dernier rendez-vous européen, il y a presque un mois, et une déconvenue sans conséquence face à l'AS Roma (1-2), l’OL rencontre des difficultés en championnat. Dans la foulée de cette qualification en quart de finale de Ligue Europa, les Lyonnais ont enchaîné quatre matchs avec peu de satisfaction et pas mal de regrets. Ils ont d’abord subi un nouveau revers sur la pelouse du Paris Saint-Germain (1-2) avant d’obtenir un nul aux allures de défaite dans l’antre du Stade Rennais (1-1). Les coéquipiers d’Alexandre Lacazette n’ont ramené qu’un point de Bretagne en jouant plus de 85 minutes en supériorité numérique et alors que Maxwel Cornet avait ouvert le score. Il s’en est suivi une victoire face au FC Metz, dans une enceinte vide, qui a mis du temps à se dessiner (3-0). Jordan Ferri et Corentin Tolisso, entrés en jeu, n’ont creusé l’écart qu’en toute fin de rencontre. Et, malgré ce sursaut et ce premier succès à l’extérieur en Ligue 1 en 2017, les Olympiens ont rechuté lourdement au Parc OL contre le FC Lorient, l’actuel 19e du classement, le week-end dernier (1-4). Avec ces mauvais résultats et ce bilan en deçà des ambitions du club, l’OL semble avoir été définitivement lâché par un trio de tête qui poursuit sa marche en avant à grande vitesse. À six journées du terme de ce championnat, la course au podium n’est plus à l’ordre du jour. Il s’agit désormais d’assurer la 4e place de Ligue 1, pour laquelle Lyon reste sous la menace des Girondins de Bordeaux, revenus à cinq petites unités. Aucun doute, la préparation du match face au Besiktas Istanbul n’a pas été idéale.

… avant d’affronter un adversaire en pleine forme mais affaibli.

Cette mauvaise passe traversée par Lyon ces derniers temps contraste avec la très bonne période du Besiktas. Depuis leur dernière apparition sur la scène européenne, les Stambouliotes restent sur trois victoires et un nul en Süper Lig, dont un succès retentissant glané sur le terrain de Trabzonspor dimanche dernier (4-3). Au terme d'un scénario com

plètement dingue, où leur adversaire est revenu au score à deux reprises avant de prendre les devants à l’heure de jeu, les Aigles Noirs ont montré du caractère pour inverser le cours du match et arracher les trois points de la victoire dans le temps additionnel. Mieux encore, les hommes de Senol Gunes ont enchaîné 11 rencontres, toutes compétitions confondues, sans avoir connu le moindre revers. Leur dernière défaite remonte en effet au 10 février dernier, sur la pelouse de Kardemir Karabukspor (1-2). Un accident deparcours sans grande conséquence puisqu’ils ont par la suite récolté 8 succès et 3 nuls entre le championnat et la C3. Cette jolie série les rapproche encore un peu plus du titre de champion de Turquie et d’un éventuel doublé historique en cas de sacre sur la scène européenne. Le Besiktas Istanbul est donc un autre gros obstacle à passer pour l’escouade de Bruno Genesio, mais un obstacle qui s’est affaibli avant sa venue au Parc OL. Les Turcs seront en effet handicapés par la suspension du très prolifique Vincent Aboubakar (16 buts toutes compétitions confondues) et par le forfait de leur autre homme fort, Ricardo Quaresma (5 buts et 14 passes décisives cette saison), indisponible depuis sa blessure intervenue prématurément sur la pelouse de Trabzon.

Un Lyon à deux visages

Lyon a plusieurs motifs d’espoir à l'approche de ce nouveau choc. Malgré l’élimination subie dès les phases de poules de Ligue des Champions cette saison, les Rhodaniens ont livré de belles prestations face aux deux grandes équipes de leur groupe : le FC Séville et la Juventus. Face à la Vieille Dame, les Gones avaient été défaits 1-0 au Parc OL à l’aller, en butant sur un Buffon des grands soirs, mais étaient parvenus à ramener le nul de Turin (1-1) au retour. Face aux Andalous, triples tenants en titre de la Ligue Europa, ils s’étaient inclinés sur la plus petite des marges en touchant par deux fois la transversale (1-0) et ont été bien trop inefficaces devant la cage à domicile, en dépit des 24 tirs tentés (0-0). Par la suite, et notamment lors de la double confrontation remportée face à la Roma, les Lyonnais ont prouvé qu'ils étaient capables de nettement élever leur niveau de jeu sur la scène continentale. Et, malgré les qualités indiscutables du club d’Asie Mineure, l'OL fait tout de même figure de favori et doit assumer son statut.

...

. OL - BESIKTAS : DÈS 19H35 SUR OLTV .

Les émissions d’Avant et d’Après Match, présentées par Basile Vannetzel, vous feront vivre cette rencontre comme nulle part ailleurs. Le match est à suivre en direct audio, commentés par Guillaume Gache, Jérémy Berthod et Arnaud Rivenet.



L’Avant-Match présenté en direct par Basile Vannetzel à partir de 19h35.
1h30 d'émission avec la compo de l’OL en exclusivité, l’analyse des clés tactiques, les dernières interviews des acteurs et observateurs de la rencontre présents au Parc OL.
Le Match, direct audio, sera commenté par Guillaume Gache et Jérémy Berthod.
L’Après-Match, présenté en direct par Basile Vannetzel, dès 22h50.Dès le coup de sifflet final, une heure de debrief, d’analyse et d’interviews des joueurs lyonnais.

Invités : Denis Balbir, Jean-Marc Ferreri (M6), Vincent Duluc (LEQUIPE), Grégoire Margotton (TF1), Jean-Christophe Hembert, Omer Gulel (Euronews), Philippe Bruet, Florent Balmont

Où voir le match

  • En direct : à partir de 21h05 sur W9 et  BeIn Sports 1.
  • En différé : à partir de minuit sur OLTV
...
Sur le même thème