masculins / OL - Bordeaux J-2

OL - Bordeaux, "Ca, c'est un sommet ! " pour la presse

Publié le 14 novembre 2008 à 12:08 par BV

L'OL, Bernard Lacombe et Karim Benzema sont dans les colonnes de L'Equipe, Le Progrès, Aujourd'hui Sport et France Football.

[IMG43532#L]L’Equipe compare les statistiques de Benzema et Savidan, tous deux appelés en équipe de France pour affronter l’Uruguay mercredi prochain, et tous deux au rythme de but par match à peu près équivalent : 0,386 but par match pour Benzema, 0,38 pour Savidan. Du néo-caennais, le Lyonnais dit être « fan ». Même s’il reconnait en Benzema « une mécanique de très haute précision », Savidan préfère Pagis, « plus proche de ses repères footballistiques ».

Dans le Progrès, Bernard Lacombe évoque les Girondins de Bordeaux, un club dans lequel il a évolué pendant 8 saisons et qu’affrontera l’OL dimanche à 21h00 à Gerland. Pour lui, le club entraîné par Laurent Blanc est le plus sérieux rival de l’OL cette saison. Il confie également s’être grandement inspiré de « l’exemple » que constituait Bordeaux à la fin des années 90 afin de relancer l’OL avec Jean-Michel Aulas et Raymond Domenech : « Bordeaux avait compris depuis longtemps que tout passait par la rigueur, la méthode. »

Dans son Grand entretien, Aujourd’hui Sport ouvre ses colonnes à Samuel Eto’o. Le Camerounais parle de Karim Benzema, « un très bon joueur ». « Je veux qu’il vienne ici (à Barcelone) » lance-t-il. L’attaquant du Barça revient également sur les rumeurs de contact avec l’OL qui ont accompagné son intersaison : « Des amis ont vu les dirigeants (lyonnais). J’étais content de savoir qu’un grand club comme Lyon s’intéressait à moi. L’OL veut franchir certains paliers et ses dirigeants se sont renseignés comme ça, pour savoir. Maintenant, il y a l’éternel problème du salaire. »

[IMG43533#L]France Football fait du match entre l’OL et Bordeaux sa Une : « Ca, c’est un sommet » et un enjeu : « l’OL va-t-il creuser l’écart, ou les Girondins vont-ils relancer la course au titre ? » Le bihebdomadaire analyse les clés de la rencontre : « la lutte pour la maîtrise du ballon », « le poids des joueurs clés », « l’importance des coups de pied arrêtés » et « l’impact du premier but ». Et décortique « ces duels qui vont décider de tout » : Puel – Blanc, Cris – Diawara, Toulalan – Fernando, Juninho – Gourcuff, Benzema – Chamakh.
Sur le même thème