masculins / OL - Dijon

OL-Dijon : Finalement, l’OL s’en sort au mental et enchaîne enfin ! (4-2)

Publié le 20 février 2017 à 11:12 par SC

L’OL a arraché une victoire 4-2 méritée face à Dijon. Largement dominateurs mais inefficaces, les Lyonnais ont su renverser sur la fin une équipe dijonnaise qui avait pris les devants après l’ouverture du score précoce de l’OL, et signent un deuxième succès de rang.

. LES TEMPS FORTS .

10’. Superbe tir enroulé de Memphis détourné par Reynet.
11’. But de Tolisso après un cafouillage sur corner. 1-0.
30’. But de Tavares d’un coup de tête suite à un centre de Balmont. 1-1.
31’. Grosse occasion manquée par Memphis.
39’. Lacazette bute à deux reprises sur Reynet.
42’. Memphis rate le cadre de quelques centimètres.
48’. But de Diony après une perte de balle dans les 20 mètres. 1-2.
51’. Poteau trouvé par Lacazette.
70’. Tir de Tolisso détourné par Reynet.
80’. But de Tolisso d’une frappe à l’entrée de la surface. 2-2.
84’. But de Lacazette sur penalty. 3-2.
90’. But de Fekir sur un magnifique coup de patte. 4-2.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Après un succès sur la scène européenne, l’OL avait désormais besoin de se rassurer en championnat. C’était donc avec détermination et l’envie de mettre une grosse pression sur son adversaire du jour que les Lyonnais débutaient. Une belle entame récompensée après dix minutes de jeu par le but de Tolisso sur un corner, obtenu après l’envolée de Reynet pour détourner la magnifique frappe d’un Memphis très en jambes. Sur une des rares occasions dijonnaises, Tavares rappelait d’un coup de boule les Lyonnais à leurs difficultés défensives du moment. La réaction olympienne ne se faisait pas attendre mais Memphis manquait par deux fois le cadre et Lacazette butait à trois reprises sur un gardien en feu. L’efficacité, ravageuse jeudi, avait fui les Lyonnais en première période.

Les Dijonnais n’avaient visiblement pas ce problème aujourd’hui… après une perte de balle de Gonalons, Diony fusillait Gorgelin pour mettre les siens devant. La réaction olympienne était bien là mais la différence de réussite entre les deux équipes était encore plus frappante lorsque le tir à bout portant de Lacazette tapait l’extérieur du poteau droit ou lorsque le but de Memphis était refusé pour une position de hors-jeu. Les situations dangereuses se multipliaient… Memphis, Ghezzal, Lacazette, Cornet auront échoué. Pas Tolisso qui connaissait le chemin. D’une frappe de loin, il relançait son équipe à dix minutes de la fin. Avant que Lacazette transforme un penalty pour prendre les devants dans la foulée et que Fekir assure le succès lyonnais. Une victoire largement méritée au vu de la prestation lyonnaise, la deuxième de rang toutes compétitions confondues.


. LE FAIT DU MATCH .

Beaucoup de gâchis avant le festival

Corentin Tolisso a montré la voie. Alors que ses coéquipiers se sont très longtemps cassé les dents sur un Reynet en feu ou ont manqué de précision dans le dernier geste, le milieu de terrain, déjà buteur en début de match, a une nouvelle fois fait craquer la défense dijonnaise d’une frappe puissante à dix minutes de la fin. Ce but de l’égalisation 2 à 2 a fait énormément de bien à une équipe lyonnaise dans le doute à cause d’une efficacité qui avait été ravageuse jeudi mais qui s’était soudainement envolée depuis le quart d’heure de jeu. Car ce n’est pas faute d’avoir essayé avec 33 tirs lyonnais dont 13 cadrés… « Coco » avait la recette. Lacazette puis Fekir l’ont imité dans la foulée pour décrocher au mental un succès largement mérité !


. LA STAT .

2

Enfin une série positive pour l’OL ! Trois jours après le succès européen sur la pelouse d’Alkmaar, les Lyonnais avaient une belle occasion d’enchaîner. Mission enfin accomplie pour eux avec cette victoire 4 buts à 2 face à Dijon en championnat. Les hommes de Bruno Genesio n’étaient pas encore parvenus depuis le début de l’année 2017 à enchaîner deux victoires d’affilée : une défaite à Caen après la victoire en Coupe de France face à Montpellier, un revers contre Lille après le succès contre Marseille et une défaite à Guingamp après le match victorieux face à Nancy. Une série toutes compétitions confondues donc à reproduire désormais en championnat pour espérer une remontée au classement.

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod

« On a eu peur. On aurait été frustrés avec une défaite et on n’aurait pas compris comme on aurait pu perdre ce match. Tous les joueurs ont montré une grande détermination pour marquer. On a vu une belle équipe de l’OL. Le seul point négatif, c’est le manque d’efficacité mais l’état d’esprit a été très bon. La victoire est largement méritée. Lorsqu’on était menés, on n’arrivait presque jamais à inverser la tendance. Mentalement, ça va faire beaucoup de bien de réaliser une telle performance. »
...

. FEUILLE DE MATCH .

Au Parc Olympique Lyonnais de Décines.

L1 (J26) : OL-Dijon FCO 4-2 (1-1)

Arbitre : Benoît Millot. Spectateurs : 35 197.

Buts : Tolisso (11’, 80’), Lacazette (sp 84’), Fekir (90’) pour l’OL. Tavares (30’), Diony (48’) pour Dijon.

Avertissements : Mammana (70’) à l’OL. Balmont (55’), Haddadi (57’), Amalfitano (66’), Tavares (83’) à Dijon.

OL : Gorgelin – Morel, Diakhaby, Mammana, Jallet – Gonalons (cap.) (Fekir, 70’), Tousart, Tolisso – Ghezzal (Cornet, 75’), Memphis, Lacazette. Entr : Bruno Genesio.

Dijon : Reynet – Haddadi, Lotiès, Varrault (cap.), Lang, Chafik (Bela, 86’) – Marié (Amalfitano, 46’), Belmonte (Kwon, 78’), Balmont – Diony, Tavares. Entr : Olivier Dall’Oglio.

 

...
Sur le même thème