masculins / Pendant la tr�

OL: Du tir...au but?

Publié le 05 octobre 2004 à 15:48 par R.B

[IMG3395L]Le réalisme? Joueur, entraîneur, supporter... tout le monde en rêve. Mais du rêve à la réalité, il y a parfois quelques tirs d'écart, un gardien adverse en état de grace, voire un petit doigt de malchance. C'est un peu le cas cette saison des champions de France. Les Olympiens ont en effet frappé <b>181 fois </b>vers les cages adversaires en <b>12</b> rencontres officielles. Ils ont marqué <b>16 </b>buts (10 buteurs différents)...

Le réalisme? Joueur, entraîneur, supporter... tout le monde en rêve. Mais du rêve à la réalité, il y a parfois quelques tirs d'écart, un gardien adverse en état de grace, voire un petit doigt de malchance. C'est un peu le cas cette saison des champions de France. Les Olympiens ont en effet frappé 181 fois vers les cages adversaires en 12 rencontres officielles. Ils ont marqué 16 buts (10 buteurs différents). Le record de tirs dans un match cette saison ? 29 contre Sochaux et un but. A l'inverse 8 tirs seulement contre Rennes, le plus faible total et 2 buts ! La saison dernière l'OL, toutes compétitions confondues et en 53 matches avaient tiré 817 fois pour 87 buts. Le record de réalisme avait été enregistré contre le Bayern de Munich au match retour : 4 frappes, toutes cadrées, et 2 buts ! Sans oublier les 4 buts marqués à Ajaccio sur 9 tentatives.

Le record des tentatives? 35 tirs contre Rennes à Gerland et 3 buts ; puis 31 tirs contre Guingamp pour une défaite 1 à 0. Le record, peut-être de l'histoire de l'OL, est de 45 tirs pour 0 but lors de la venue de Denizlispor. 12 joueurs avaient tenté, ce jour là, leur chance sur les 14 utilisés ; Coupet, logique, et Née avaient été les seuls à rester muet…



Les artificiers lyonnais cette saison ont donc inscrit 16 buts. Malouda a frappé 24 fois pour 13 tirs cadrés et 1 but ; Juninho, 23 tirs, 7 cadrés dont 3 buts ; Frau, 21 tirs dont 8 cadrés (2 buts) ; Govou, 20 tirs dont 6 cadrés (1 but) ; Elber, 17 tirs, dont 6 cadrés (1 but) ; Essien, 14 tirs dont 5 cadrés (2 buts) ; Wiltord, 12 tirs dont 7 cadrés (1 but) ; Cacapa, 11 tirs (8 de la tête) dont 3 cadrés ; Nilmar, 6 tirs, dont 4 cadrés (2 buts)…



La saison dernière la réussite finale avait ét� d'1 but tous les 9 tirs ; à la même époque, soit après 12 matches : 171 tirs pour 18 buts. Cette saison, elle est pour l'instant d'1 but tous les 11 tirs. On peut comptabiliser, en dehors des 16 buts marqués, 19 occasions franches de buts... non finalisées.



R.B

Sur le même thème