masculins / OL-EAG

OL-EAG : Une belle opération réalisée dans la difficulté (2-1)

Publié le 10 septembre 2017 à 19:00 par SC & LM

En s’imposant 2 à 1 face à Guingamp, l’OL a fait une belle affaire comptable et remonte sur la troisième marche du podium. Très souvent bousculés, les Lyonnais ont eu du mal dans le jeu et s’en sont remis au talent de Mariano, Fekir ou encore Lopes. Place désormais à l’Europe avec un déplacement à Limassol.

. LES TEMPS FORTS .

4’. Tête de Thuram à côté de la cage de Lopes.
7’. Face-à-face remporté par Lopes devant Deaux.
18’. Tir lointain et puissant de Briand juste à côté.
19’. But de Mariano sur un joli tir enroulé à l’entrée de la surface. 1-0.
23’. Coup-franc de Mariano à quelques centimètres du poteau.
37’. Transversale sur un coup-franc de Fekir contré par le mur.
47’. Parade de Lopes devant Thuram.
49’. Envolée de Lopes pour détourner la reprise de Deaux.
51’. Tir de Thuram au pied du poteau.
71’. But de Thuram avec une reprise de la tête sur corner. 1-1.
73’. But de Fekir après un petit numéro dans la surface adverse. 2-1.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Monaco lourdement défait à Nice, Saint-Etienne et Bordeaux tenus en échec… il y avait une belle opération à faire dans le haut du classement. Mais prendre trois points précieux face à la bête noire de la saison passée n’a rien d’une mission aisée. La preuve. Les contres guingampais font déjà mal aux Lyonnais et il faut un sublime arrêt de Lopes pour éviter une ouverture du score précoce. Alors qu’ils sont dans le dur, Mariano vient marquer contre le cours du jeu et réveiller son équipe jusque-là en difficulté, notamment à la perte du ballon. Guingamp ne montre plus les mêmes facultés à se projeter vite vers l’avant et l’OL va mieux depuis le but, même si les occasions se font rares jusqu’à la pause.

fekir

Deux minutes de jeu à peine et Lopes doit déjà intervenir pour stopper le tir de Thuram, parti au but, puis claquer la reprise de Deaux. Il ne peut rien sur une nouvelle frappe de Thuram mais cette dernière termine sa course au pied du poteau… L’OL a eu chaud. Mais le show Thuram n’était pas fini. Il s’impose dans les airs et trompe Lopes. Les Guingampais n’ont pas le temps de savourer. Fekir fait lui aussi son petit numéro pour remettre les Lyonnais devant. Dans la douleur et malgré de grosses frayeurs en fin de match, l’OL regoûte à la victoire et profite des faux-pas de certains pour remonter sur le podium. Une belle opération avant d’entamer une semaine très relevée avec des déplacements à Limassol puis Paris. 


 
. LE FAIT DU MATCH .

La réponse immédiate de Nabil Fekir

Gênés par le pressing des Bretons, les Lyonnais ont semblé en manque d’inspiration en début de rencontre. Mariano a bien cru inverser la tendance après 20 minutes de jeu mais un Guingamp entreprenant est parvenu à égaliser. Mais à peine le temps de s’inquiéter pour l’OL que Nabil Fekir répondait déjà. Sur l’engagement, le capitaine lyonnais va réussir à remonter le ballon, se défaire de la défense adverse et conclure d’une frappe du gauche dont il a le secret. Une réponse du tac au tac qui permet aux joueurs de Bruno Genesio de battre sa bête noire la saison dernière.


. LA STAT .

5

L’OL n’avait plus connu une telle série depuis 5 ans. Grâce au succès du jour face à Guingamp, les joueurs de Bruno Genesio sont toujours invaincus après 5 journées de championnat disputées avec un bilan de 3 victoires et 2 nuls. C’est une première depuis la saison 2012-13 lors de laquelle les Lyonnais avaient débuté leur exercice par 4 victoires et un nul. Ils avaient même enchaîné avec un nul avant de tomber lors de la 6ème journée. L’OL fait partie des 4 équipes de Ligue 1 Conforama qui n’ont pas encore perdu le moindre match depuis le lancement avec Angers, Bordeaux et… le PSG qu’il ira affronter le week-end prochain.

L'analyse du consultant

Arnaud Rivenet :
« La victoire est là et le podium est au rendez-vous. Ce sont des bonnes nouvelles. Mais il faudra montrer un tout autre visage lors des prochains matchs car l’adversité sera encore plus importante. On peut s’estimer heureux après ce match. Mener à la pause est un miracle car on a été dominés. Contre un adversaire plus réaliste devant le but, le scénario du match aurait pu être tout autre. Antho Lopes a été l’homme du match selon moi. »

...


FEUILLE DE MATCH .
 

Au Groupama Stadium de Décines.

L1 (J5) : OL-EAG 2-1 (1-0)

Arbitre : Benoit Millot. Spectateurs : 36 697.

Buts : Mariano (19’), Fekir (73’) pour l’OL. Thuram (71’) pour Guingamp.
Avertissements : Martins (29’), Marcelo (83’) à l’OL. Rebocho (32’), Blas (82’) à Guingamp.

OL : Lopes – Rafael (Tete, 68’), Marcelo, Morel, Marçal – Martins (Ferri, 51’), Tousart – Traoré (Cornet, 88’), Fekir (cap.), Memphis – Mariano. Entr : Bruno Genesio.

EAG : Johnsson – Ikoko, Kerbrat, Sorbon, Rebocho (Eboa Eboa, 63’) – Deaux, Diallo, Didot (Blas, 77’) – Camara (Coco, 63’), Briand (cap.), Thuram. Entr : Antoine Kombouaré.

...


Sur le même thème