masculins / OL - Guingamp

OL-EAG : Une nouvelle défaite qui fait très mal... (1-3)

Publié le 22 octobre 2016 à 18:55 par SC

Après une bonne 1ère période où ils ont pris les devant grâce à un penalty de Lacazette, les Lyonnais se sont effondrés en encaissant deux buts dans un début de 2nde période catastrophique. Cette défaite 3 à 1 face à Guingamp est la 3ème sur les 4 derniers matchs en L1.

. LES TEMPS FORTS .

3’. Darder perd son face-à-face avec Johnsson.

8’. Le coup-franc direct de Rybus frôle le montant droit.

25’. Coup de tête de Kerbrat repoussé par Lopes.

29’. Darder s’arrache après voir trop poussé son ballon mais Johnsson dévie.

37’. Lacazette transforme le penalty provoqué par Gonalons. 1-0.

46’. Salibur égalise en profitant de l’erreur de Diakhaby et de la remise de Briand. 1-1.

52’. Coco n’a plus qu’à pousser la passe de Briand au fond. 1-2.

75’. Sortie de Valbuena pour une blessure à l’épaule.

77’. Coco fusille Lopes après un contre express. 1-3.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

On pouvait s’attendre à ce que les jambes lyonnaises soit un peu lourdes, engourdies quatre jours seulement après la grosse d’ébauche d’énergie face à la Juventus. Il n’en a rien été. Les hommes de Bruno Genesio ont tout de suite su prendre le jeu à leur compte et apporter le danger devant la cage guingampaise. Quelques situations intéressantes durant le premier quart d’heure avec une occasion nette de Darder, puis une autre, toutes les deux repoussées par Johnsson. Dans une période légèrement moins maitrisée, Lacazette concrétisait sur penalty la large domination olympienne.

Le redémarrage après la pause allait être beaucoup plus compliqué. Les Guingampais et Salibur profitaient de deux erreurs techniques pour égaliser quelques secondes seulement après le retour des vestiaires puis prendre les devants. Plus fébriles défensivement, les Lyonnais se mettaient en difficulté sur les contres. Coco ne se faisait pas prier pour les crucifier une nouvelle fois et sceller le sort de la partie. L’OL subit un troisième revers d’affilée toutes compétitions confondues, le deuxième en Ligue 1. Prochain rendez-vous samedi à Toulouse, une des équipes en très grande forme...


. LE FAIT DU MATCH .

Un autre penalty oublié pour l'OL...

Déjà sanctionnés dans leur surface de réparation en première période, les Guingampais auraient pu et auraient dû concéder un autre penalty à l’heure de jeu. Mais l’arbitre n’a pas bronché… Pourtant, la faute sur Alexandre Lacazette à l’entrée de la surface semblait évidente. Battu par le crochet de l’attaquant lyonnais, le joueur breton se jette dans ses jambes et le fait tomber, anéantissant une énorme opportunité pour les Olympiens d’égaliser. On connaît la suite des événements...


. LA STAT

7

Les supporters lyonnais attendaient ce moment depuis un petit bout de temps. Très souvent blessé depuis le début de saison, Alexandre Lacazette a de nouveau fait trembler les filets après un peu moins de deux mois de disette. Son dernier but toutes compétitions confondues remontait au 27 août et une défaite à Dijon, où il avait été contraint d’abandonner ses partenaires avant la pause. En marquant face à Guingamp sur penalty, l’attaquant lyonnais a débloqué son compteur pour le porter à 7 réalisations, dont 3 sur cette phase de jeu (2 penalties marqués face à Caen). Il ne lui manque plus qu’une unité pour franchir la barre des 100 buts en carrière.

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :

" Il y a de la déception mais on ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. L’OL a maitrisé en première période avec aucune occasion du côté de Guingamp. Mais il y a deux mi-temps. L’entame de la seconde est catastrophique. On donne les deux premiers buts sur des successions d’erreurs. Les joueurs ont remis les Guingampais dans le match. C'est un moment difficile. "

 

...

. FEUILLE DE MATCH .

Au Parc Olympique Lyonnais de Décines.

L1 (J10) : OL-En-Avant Guingamp 1-3 (1-0)

Arbitre : Antony Gautier. Spectateurs : 39 184.

But : Lacazette (37') pour l'OL. Salibur (46'), Coco (52', 77') pour l'EAG.

Avertissements : Diallo (36'), Kerbrat (53'), Ikoko (72') à l'EAG. Tolisso (67') à l'OL.

OL : Lopes - Rafael, Nkoulou, Diakhaby, Rybus – Gonalons (cap.), Darder (Valbuena, 68') (A.Kalulu, 75'), Tolisso - Ghezzal, Lacazette, Cornet. Entr : B. Genesio.

EAG : Johnsson – Ikoko, Kerbrat, Sorbon, Marçal- Didot, Diallo (Blas, 65'), Deaux – Salibur, Coco (Mendy, 84'), Briand (cap.) (Sankoh, 90+2'). Entr : A.Kombouaré.

...
PSG-OL 4-1 : L’OL s’incline lourdement dans le Trophée des Champions
La marche était trop haute pour des Lyonnais qui ont été très vite dépassés par la vitesse parisienne, notamment lors d’une première période très compliquée.
Les temps forts
9’. But de Pastore sur un centre de Kurzawa 1-0.
14’. Reprise de volée de Lacazette sur le poteau.
19’. But de Lucas après un cafouillage devant la cage 2-0.
34’. But de Ben Arfa d’une demi-volée dans la lucarne 3-0.
54’. But de Kurzawa, seul face à Lopes 4-0.
87’. But de Tolisso de la tête après un centre de Jallet 4-1.
Résumé et enseignements
L’OL ne remportera pas son 8ème Trophée des Champions cette saison non plus. Après avoir subi la loi des Parisiens l’année précédente à Montréal, les Lyonnais ont été dépassés en ce début de saison 2016-17. Les premières minutes olympiennes étaient pourtant plein de promesses, dans la lignée des derniers matchs de préparation avec de la maitrise dans le jeu et quelques offensives intéressantes. Difficile à ce moment-là de s’imaginer que les Lyonnais allaient s’effondrer de cette façon. L’absence de la 9ème minute sanctionnée par le but de Pastore marquait le début du calvaire olympien… avec trois buts encaissés en première période.
Du mieux après l’heure de jeu avec plusieurs positions de frappe trouvées et une mainmise plus importante sur le ballon. Mais les coéquipiers de Pastore, intenable, avaient déjà fait le trou avec un quatrième but en début de seconde période. Le but de Tolisso n’y changera rien… le PSG décroche son 4ème Trophée des Champions de suite.
L’analyse du consultant : Jérémy Berthod
« On a pris une petite claque. Le PSG a largement maitrisé son sujet. On va avoir la tête dans le sac mais il faut vite se remobiliser. Il faut préparer le match de Nancy. La phase de préparation a été bonne. Il ne faut donc pas tout jeter et ne pas faire un drame de cette défaite même si ce score fait mal. »
Feuille de match
Au Worthersee Stadion de Klagenfurt. PSG-OL 4-1 (3-0)
Arbitre : Alexander Harkam.
Buts : Pastore (9’), Lucas (19’), Ben Arfa (34’), Kurzawa (54’) pour le PSG. Tolisso (87’) pour l’OL.
Avertissements : Yanga-Mbiwa (30’), Lacazette (36’) à l’OL.
PSG : Trapp – Aurier, David Luiz (Meunier, 76’), Kimpembe, Kurzawa (Maxwell, 76’) – Motta (cap.), Stambouli, Pastore – Lucas, Di Maria (Verratti, 67’), Ben Arfa. Entr : Unai Emery.
OL : Lopes – Rafael (Jallet, 65’), Yanga-Mbiwa, Nkoulou, Morel – Gonalons (cap.), Darder (Ferri, 76’), Tolisso – Fekir, Lacazette (Valbuena, 46’), Cornet. Entr : Bruno Genesio.
Sur le même thème