masculins / Bastia - OL J-1

OL Féminin: Jouer avec l'accent

Publié le 28 janvier 2005 à 19:48

Montpellier - OL féminin : l'affiche est alléchante : championne de France en titre contre vice-championne. L'évocation de ce classement déterminé au crépuscule d'une saison dernière riche sur une seule rencontre, et surtout un match «sans» côté lyonnais, ne fait pas sourire entre Rhône et Saône. Mais l'histoire ne demande qu'à modifier sa chute... Tout dépend de l'accent que les actrices voudront bien lui donner.

Côté visiteuses, on se détournera volontier du ton chantant que l'on aime davantage entendre en période de vacances. Les filles de Farid Benstiti donnent plutôt dans le studieux. Elles récitent et composent leur football en y ajoutant une pointe d'accent américain que l'on aimerait enfin découvrir en chorale.

Mais certains démarches administratives ont laissé planer le doute jusqu'à vendredi soir 19 heures sur la possibilité de voir ou non le quintet américain à l'œuvre dimanche. Car si Hope Solo et Christie Welsh étaient assurées de pouvoir jouer, les Wagner, Slaton et Fair, malgré un feu vert de la Fédération, risquaient de devoir encore patienter ce dimanche. Réponse : elles patienteront.

«Tout le groupe bouillonne. Toutes les filles ont envie de jouer, besoin de s'exprimer, confie l'entraîneur. Les joueuses sont très en jambes. Nous avons fait une opposition de 90 minutes excellentes mercredi soir afin de compenser le report du match contre Hénin-Beaumont, dimanche. Les Américaines pour leur part se montrent particulièrement impatientes».

A évoluer dans cette attente, cette incertitude, face à la lenteur administrative, le coach s'est trouvé dans l'impossibilité de bâtir son projet : «je n'ai pas pu composer comme je voulais, reconnaît-il. Par contre, je me rends compte que ces contre-temps soudent le groupe.



Nous n'aurons pas de pression particulière. Montptellier nous a battu dans des périodes ou nous étions bons à prendre. En finale du championnat, nous étions éreintés après la finale du Challenge de France et une grosse fin de saison. Et en octobre, le club n'avait pas encore pris ses marques sous ses nouvelles couleurs. Les Héraultaises doivent pour leur part faire un sans-faute dans ce championnat, et notre groupe se montre particulièrement à l'aise à l'extérieur. On va jouer très serré».

Les Héraultaises de Loulou Nicolin et leur parterre d'internationales au coude à coude avec Juvisy craignent sans aucun doute cette formation de l'OL qui ne pourra donc présente que deux de ses jockers d'outre-Atlantique au sein d'un groupe qui a prouvé que l'on pouvait compter sur ses qualités mais aussi sur un orgueil bien placé.



Montpellier - OL féminin dimanche à 15 heures au stade Joseph Blanc à Villeneuve-les Maguelones (Hérault)



Le groupe probable: Pégaz ou Solo - Locatelli, Grangeon, Ducher, Slaton (?), Bruet, Blanc, Wagner (?), Morel, Granjon, Brétigny, Welsh, Creuzet-Laplantes, Fair (?), Flint.



SR avec PC
Sur le même thème