masculins / OL - Soyaux

OL féminin: les 16 ans en Coupe Fédérale

Publié le 15 octobre 2005 à 10:24 par R.B

Au printemps dernier, les Lyonnaises étaient revenues de Tarnos avec la troisième place nationale de la coupe fédérale des moins de 16 ans. Déçues de cette dernière marche du podium tout comme l'année précédente, elles repartent cette saison avec la même ambition : un titre. Elles se déplacent ce samedi à Saint Pierre en Faucigny (Haute Savoie) affronter en plateau le club hôte ainsi que Nivollat.

La route sera longue et chaotique jusqu'à l'objectif. Il faudra à l'OL imposer une incontestable supériorité à chaque tour départemental et bâtir un état d'esprit de conquérantes. On sait que la qualité est au rendez-vous, le plus difficile s'est de l'adapter à une compétition type tournoi sur un demi terrain et un temps de jeu réduit (deux fois 20 minutes).



Cécile Locatelli, entraîneur et responsable des sport études, dispose d'un effectif très riche (25 joueuses) et son choix ne sera pas toujours très simple. Elle devra composer avec les jeunes qui évoluent en D1 et qui, désormais sont entrées dans l'effectif, celles des réserves (D3 et honneur) et qui, toutes sont soumises à de grosses charges d'entraînement parallèlement à leurs études. En fonction des enjeux, des blessures, de la fatigue, le regard de l'entraîneur doit tout détecter afin de porter son choix sur les joueuses les plus affûtées du moment et cela surtout à l'approche des échéances les plus importantes.

« Je n'ai pas encore supervisé et testé toutes les filles. En fonction des besoins de repos, de blessures j'ai porté mon choix sur des joueuses que je connais bien. Le tour des autres viendra. Il sera difficile cette année d'obtenir sa place car la concurrence sera rude. Mais ce qui est sûr, c'est que même en tour départemental, je ne dois pas prendre les choses à la légère. Avec une équipe à 7, des conditions de jeu très différentes, tous les repères doivent se mettre en place dès l'entame du match. »



Les jeunes filles choisies sont donc parfaitement consciente de l'enjeu collectif et personnel de ce premier tour pour ouvrir le bal d'une aventure humaine et sportive que chacune d'elle rêve de vivre jusqu'au bout.

Le groupe : Alicia Allemoz – Marine Denoyer, Kim Giraud-Bonne, Marie Bolatre, Coralie Jousselme, Amélie Barbetta, Charlène Sasso, Doborah Taghavi, Mélanie Martin (notre photo), Aurélie Kaci.



PC avec R.B