masculins / Football f�nin

OL FEMININ: Rester dans le ton

Publié le 25 novembre 2004 à 19:05 par AT/PC

Le championnat féminin, enfin, reprend ses droits dimanche (15 heures) sur le terrain n°10 de la plaine des jeux de Gerland.

L'équipe fanion recevra Condé St Noir alors que la réserve, évoluant en division 3, accueillera Nancy à la même heure (terrain n°8).

15 jours se seront écoulés depuis la brillante victoire à Toulouse (4-2) et il n'est jamais très simple de bien gérer ces phases de creux dans un calendrier décousu.

« On a l'impression d'avoir fini la saison », regrette l'entraîneur Farid Benstiti. Il a donc fallu concocter des entraînements plus poussés. Nous avons également organisé des oppositions en interne afin de mobiliser aussi les jeunes que nous intégrons petit à petit dans le groupe. Cela permet de constater que nous disposons au club d'un beau potentiel. Il faut poursuivre le travail et permettre à la jeunesse d'acquérir la maîtrise à défaut de l'expérience qui viendra au fil des rencontres. »



UN RISQUE A TOULOUSE



Pour revenir sur la dernière sortie des olympiennes, le voyage dans la ville rose s'était accompagné d'un remaniement interne à la fois réfléchi et pesé mais non sans risque face à un sérieux client. « Sandrine Dussang a quitté la charnière centrale pour occuper la position de Marianne Grangeon en milieu récupérateur. Et inversement. Chacune a pu constater l'amélioration. Le gros volume de jeu de Dussang associé à celui de Blanc a fait craquer Toulouse qui n'aura tenu qu'une demi-heure. »



RETROUVER LE RYHTME



Mais dimanche, l'OL retrouvera ce terrain n°10 sur lequel les filles ne parviennent encore pas à exprimer spontanément leurs qualités.

« Il ne faut pas se mettre la pression mais parvenir à évoluer naturellement avec ce plaisir qui se traduit si bien à l'extérieur.

Par contre, poursuit le coach, sur le plan comptable, nous ne pouvons plus nous permettre de perdre du temps si nous voulons maintenir le cap.
»

Condé Saint Noir, classée avant-dernière avec 13 points et 6 défaites contre la 5e place lyonnaise (23 points à 7 points du leader Juvisy) ne sera cependant pas à prendre à la légère.

« C'est une équipe qui est montée trois fois en trois ans, exprime, admiratif, le technicien lyonnais. Elle possède également un plan d'action sur le long terme. C'est sérieux. Il ne faut surtout penser que ce sera simple. St Memmie, pourtant en difficulté, nous avait posé beaucoup de problèmes. Mais il serait normal de l'emporter. »



Une bonne nouvelle pour l'effectif : l'infirmerie commence à se vider. On enregistre en effet le retour à l'entraînement de Giraud, Perraud, Josserand qui seront précieuses dans la deuxième partie du championnat. Chevreton par contre sera contrainte au repos alors que Gwénaël Pelé, la jeune internationale 19 ans opérée de la cheville, restera éloignée encore de longues semaines.



Le groupe : Pégaz – M. Grangeon, Locatelli (c), Gandenou, Cimetière, Blanc, Dussang, Bruet, Faye, Granjon, Morel, Creuset-Laplantes, Bretigny.

Sur le même thème