masculins / OL - Nice J-4

OL Féminin: Retour sur les rencontres du week end

Publié le 24 mai 2005 à 16:10 par LB

Equipe 3 : Contrat rempli



La jeune formation alignée dimanche à Lézigneux par Jacques Foraison pour une avant dernière journée de championnat d'Honneur de Ligue a mis du temps à concrétiser une supériorité technique évidente contrariée par de très rudes adversaires au jeu musclé en sans fioriture. La victoire 2 à 0 s'est dessinée en seconde période.

La première mi-temps n'a guère offert d'occasions aux Lyonnaises pourtant détentrices du jeu mais souvent trop impatientes à l'approche de la surface de vérité. Occasions plus rares encore à mettre à l'actif de locales terriblement déterminées mais butant sur la ligne arrière.

Elles trouvaient cependant davantage de brèches en début de seconde période obtenant même plusieurs corners entraînant des occasions délicates que la gardienne Maud Guérin a su gérer sans faillir.

Echaudées, les filles de Jacques Foraison replacées, notamment en milieu de terrain par leur coach, reprenaient la situation à leur compte portant nettement le danger et parvenant à débloquer le compteur par Christèle Braillard servit par Juliette Grisot (60e). Quelques instants plus tard, c'est Amandine Soulard qui décochait une frappe violente et soudaine obligeant la gardienne à se sacrifier pour préserver son but. Les Lyonnaises devaient cependant demeurer vigilantes en particulier sur ce corner (72e) très bien repris de la tête sur lequel Maud Guérin devait s'employer.

Lézigneux cependant étouffée à l'énergie s'éteignait peu à peu et quelques instants avant le terme, Ophélie Naquin d'une frappe en pivot, ponctuait le score (2-0) sous une plus battante.

Assurée de terminer leaders, les Olympiennes n'ont sans doute pas toute fait preuve de la motivation aiguisée par l'enjeu, mais ont fait le métier, assurant l'essentiel.

Jacques Foraison a volontairement lâcher un peu le coaching… pour voir : « j'ai voulu constater si les filles pouvaient se gérer seules. Ce n'est pas tout à fait concluant. Le milieu de terrain s'est montré trop attentiste, il manquait de mouvement, peut-être de concentration. Les filles ont montré trop d'impatience et nous n'avons pas su travailler dos au but.

Malgré cela, nous ramenons la victoire face une équipe qui vaut mieux que son classement.

En deuxième mi-temps, nous nous sommes bien repris en posant davantage le jeu… Mais cela fait du bien de se heurter à une équipe physique. On apprend. »

Dimanche prochain, le groupe disputera un dernier match de championnat certainement très intense à la plaine des jeux de Gerland (15 h) face à Ambilly qui peut encore prétendre à l'accession en D3 tout comme Caluire et Saint-Genis-Laval, adversaires de cet ultime face à face.





Les 13 ans se hissent d'un niveau



Les 13 ans d'Anne-Sophie Massard ont rempli leur contrat samedi face à la Croix-Rousse. Avec une large victoire 7 à 0 (buts de Lydia Miraoui (x3), Mélanie Martin (x3) et Farène Lamartine) face à une formation croix-roussienne composée d'un certains nombre de joueurs benjamins afin de commencer à préparer la saison prochaine, les olympiennes se sont appliquées à construire.

« Nous avons attendu 20 minutes avant de trouver un bon rythme puis les filles ont tenté, accéléré, marqué de beaux buts, sans doute libérées depuis qu'elles savent que la montée ne peut plus leur échapper, commentait l'entraîneur. Il reste trois matches et il serait intéressant de les remporter tous les trois… Pour bien finir ! »



LB avec PC

Sur le même thème