masculins / OL Féminin

OL féminin-Toulouse : 0-0

Publié le 19 mars 2006 à 18:19 par MG

Les lyonnaises et les toulousaines se sont neutralisées cet après-midi à la Plaine des jeux. Les deux formations, qui se disputent la troisième place du championnat, étaient en grande forme et ont offert aux spectateurs du terrain numéro 10 de belles montées offensives sans toutefois parvenir à ouvrir le score.

OL – Toulouse, 0-0
Dimanche 19 mars 2006
Plaine des Jeux de Gerland
Spectateur : 150
Arbitre : Stéphanie Frappart
Le groupe OL : Aurore Pegaz, Sandrine Dusang, Coralie Belin (Ludivine Bruet 45’), Emilie Gonssollin (Aurore Giraud 75’), Coralie Ducher (Laura Gandonou 70’), Simone Gomez, Sandrine Brétigny, Delphine Blanc, Dayane Da Rocha, Shirley Cruz, Alix Faye Chellali.

Le TFC, troisième au classement de division une, mais talonné de près par l’OL (un point d’écart), est venu à Lyon avec la ferme intention de prendre un peu de large sur ses poursuivantes. Les lyonnaises, quant à elles, espéraient bien décrocher leur 3ème victoire consécutive, pour remonter devant Toulouse bien-sûr, mais aussi pour s’écarter du CNFE encore trop proche à la 5ème place. Finalement, si la rencontre a été bien maîtrisée par les joueuses de Farid Benstiti, le résultat, un match nul et seulement 2 points engrangés à domicile, reste décevant. L’OL devra faire l’exploit devant Montpellier pour ne pas se faire distancer.

Farid Benstiti a du se passer de son attaquante Claire Morel, qui souffre d’une entorse au genoux. Cécile Locatelli avait été invitée à s’asseoir sur le banc, tout comme Ludivine Bruet, de retour de blessure et encore un peu fragile pour disputer une rencontre complète.
Dispositif tactique
2 attaquantes : Sandrine Brétigny et Dayane Da Rocha
Alix faye Chellali, Coralie Belin et la Costa Ricaine Shirley Cruz en milieu offensif.
Sandrine Dusang en numéro 6, et une ligne de 4 défenseurs avec la justesse de Simone et Delphine Blanc dans l’axe.

En première période, les deux équipes, très solides défensivement mais peut-être un peu hésitantes dans le camps adverse, se sont testées, ont cherché doucement la faille sans toutefois prendre de risque. Il aura fallu attendre la 40ème minutes pour apprécier la première occasion. Sandrine Brétigny côté gauche, sur une longue passe de Dayane, frappe instantanément vers le but. La gardienne toulousaine dévie suffisamment le cuir pour laisser filer le ballon juste à côté du poteau gauche. Mais l’action aura donné des ailes aux olympiennes qui se procureront plusieurs occasions avant la pause. Le TFC marquait quelques signes de faiblesse qui permettaient d’être confiant pour la suite de la rencontre.
Au retour des vestiaires, Farid Benstiti a procédé à un changement pour renforcer son milieu de terrain, faisant entrer Ludivine Bruet en remplacement de Coralie Belin. Et l’entame de cette deuxième période avait gardé le rythme de la fin de la première. Les actions offensives se sont succédées côté lyonnais, ouvrant parfois quelques espaces en contre pour les toulousaines. Le collectif lyonnais, comme celui des visiteurs, marquait le pressing très haut.
On a cru à l’ouverture des compteurs à la 70ème minute, quand la brésilienne Simone, à l’image de Juninho, s’est mise en position pour frapper un coup franc dans l’axe. Le ballon a filé droit, contournant le mur, dans la lucarne de la portière des violettes, mais cette dernière, d’une belle détente, est parvenue à sauver ses filets.
Quatre minutes plus tard, nouveau coup franc lyonnais sur le côté droit, tiré par Ludivine Bruet qui trouve la tête de Delphine Blanc, trop déséquilibrée pour pouvoir viser la cage.
Les lyonnaises n’ont pas cessé de chercher la faille, poussées par les consignes d’une Delphine Blanc organisatrice. Sandrine Brétigny et Dayane Da Rocha n'ont pas eu de réussite certes mais il manquait aussi de percussion en milieu de terrain.
Une dernière offensive, à la fin du temps réglementaire, a bien failli libérer les lyonnaises. Shirley Cruz s’est infiltrée sur le côté droit, le long de la ligne de touche. Elle a pris son temps pour centrer, et avec application, à ras de terre, a trouvé Alix faye Chellali extraite du marquage devant les filets. La reprise de la jeune internationale 19ans, bien que cadrée, n’inquiètera pas la gardienne du TFC qui n’a eu qu’à ouvrir les bras pour s’emparer du ballon.
L’OL, comme le TFC, a perdu 2 points aujourd’hui.

Sandrine Dusang et les autres viennent de passer le premier col d’une série de 3. Elles recevront en effet Montpellier le 9 avril prochain puis se déplaceront à Juvisy le 16. En attendant, il y aura un match capital, comptant pour les 8ème de finale de la coupe de France face à La Roche ESOF, également à la Plaine des jeux de Gerland le 2 avril.

Classement :
1 - Juvisy 68
2- Montpellier 49 (-3)
3- Toulouse 46 (-1)
4- Lyon 45
5- CNFE 40 (-1)
Le CNFE jouera mercredi sur la pelouse de Vendenheim.
Sur le même thème