masculins / Lens - OL J-1

OL Féminin: Toulouse-OL, un sérieux enjeu...

Publié le 05 novembre 2004 à 17:07 par AT/PC

L'équipe de Farid Benstiti va risquer ses crampons sur la pelouse de la ville rose ce dimanche à 15 heures. Le déplacement est à haut risque lorsque l'on sait la qualité du travail toulousain et l'esprit de conquête du groupe qui flirte avec le haut de tableau au fil des saisons.

Ainsi, l'an dernier, le TFC a même mené la danse dans le championnat régulier avant de se faire sortir dans la course au play-off par les… Lyonnaises. Des Rhodianniennes qui, quelques jours auparavant, leur avaient également interdit le passage en finale de la coupe de France qu'elles s'étaient d'ailleurs attibuées. Nul doute donc qu'un goût acidulé de revanche aiguisera la gourmandise des Toulousaines. Et leur début de saison rendu délicat par un conflit autour du limogeage de leur entraîneur n'est qu'un mauvais souvenir, sportivement en tout cas. Elles pointent en effet à une 5e place, en embuscade avec 16 points (à 3 points de l'OL 4e) avec un match en retard qui vaudra son pesant d'or jeudi prochain à… Montpellier (5e, avec 16 points et 2 matches de retard).



CHERCHER LE MATCH RÉFÉRENCE



On comprend donc l'enjeu qui se présente si l'OL veut espérer garder le contact avec la tête. Mais l'on sait aussi combien les prestations du groupe olympien séduisent à l'extérieur. Cependant, Farid Benstiti qui sent son équipe en progression malgré la pression qui l'habite et les blessures qui l'handicapent, cherche à apaiser le climat :

« Il nous faut prendre du recul sur les changements du début de saison. On continue à construire. Et avant de parler du résultat, il faut prendre du plaisir sur les matches. Puis les points apporteront la confiance.

Je pense que Toulouse est à la recherche de repères et peut-être de son match référence. Notre sortie à Juvisy était fort intéressante mais s'est soldée par une défaite. Nous attendons aussi notre référence achevée. �



DU MONDE À L'INFIRMERIE



« Je dispose d'un groupe travailleur, poursuit le coach, Et pour rendre une saison intéressante, on doit se fixer des objectifs ambitieux. La saison dernière a prouvé qu'il pouvait se passer des retournements de situation sur la durée. »

Benstiti devra encore se passer de son milieu de terrain, Anne-Laure Perraud et de l'attaquante Cécilia Josserand qui poursuivent leur rééducation dans l'espoir d'une rentrée après la trève.

Le cas de l'internationale 19 ans, Gwenaël Pelé est beaucoup plus ennuyeux. La défenseur a en effet été opérée d'une lésion des ligaments de la cheville et restera indisponible environ 4 mois.

Sandrine Brétigny, suspendue, manquera dimanche sur le front de l'attaque, mais la meilleure réalisatrice olympienne, Creuzet-Laplante (5 buts) sera bien là.



Le Groupe : Pégaz – Locatelli (cap), Nigon, Gandounou, A. Giraud, Dussang, Grangeon, Gronjon, Faye-Chellali, Gruet, Blanc, Réal, Chevroton, Belin, Morel, Creuset-Laplantes.







ECHOS… ECHOS


Le retour de Tara – L'Américaine Tara Flint arrivée en début de saison puis repartie dans son pays pour des raison administratives retrouvera la terre lyonnaise en milieu de semaine.



OL féminin en Algérie – Une délégation de OL féminin composée de l'entraîneur Farid Benstiti et de Jacques Manrique, vice-président de la section, se rendra en Algérie du 21 au 26 novembre afin de finaliser les accords d'une convention avec le club d'Alger Centre. A cette occasion les représentants lyonnais s'entretiendront avec le président de la fédération algérienne de football et avec le ministre des sports.



A.T avec P.C
Sur le même thème