feminines / OL Féminin

OL Féminin - UMEA IK J-3

Publié le 27 mars 2008 à 16:48 par CF

Après Toulouse et Montpellier, l’OL féminin relève le défi des demi-finales

Dimanche, 14h30. Les féminines de l’OL ont donné rendez-vous aux suédoises d’Umea pour les demi-finales de l’UEFA Women’s Cup. Une rencontre qui promet d’attirer de nombreux spectateurs dans les tribunes du Stade de Gerland. Et pour cause, rares sont les équipes françaises ayant atteint ce niveau de la compétition. En effet, depuis sa création en 2001, seulement deux clubs de l’hexagone sont parvenus à cette phase de la Coupe d’Europe : Toulouse et Montpellier.

Les féminines du TFC accèdent à ce niveau lors de la première édition de la coupe. Elles n’iront pas plus loin contrairement à Umea, qui se qualifie cette même année mais échoue en finale face à Franckfort.
En 2003 et 2004, les suédoises ont plus de chance. Elles remportent durant deux années consécutives le titre de championnes d’Europe. Deux ans plus tard, une seconde équipe française crée l’exploit en accédant au stade fatidique des demi-finales. Il s’agit du groupe féminin de Montpellier. Mais tout comme Toulouse, les montpelliéraines sont stoppées dans leur parcours.

Cinq joueuses présentes dans les rangs cette année-là (Elodie Thomis, Camille Abily, Hoda Lattaf, Sonia Bompastor et Laure Lepailleur), ont depuis rejoint le groupe de Farid Benstiti. Aujourd’hui, emplies de leur expérience dans le domaine européen, elles tenteront d’en faire bon usage dimanche. « On a de la chance d’avoir un groupe expérimenté. On dispose de joueuses étrangères qui ont participé à des finales de Coupe d’Europe, cela va beaucoup nous aider », analyse Camille Abily. Le club suédois a déjà disputé quatre fois la finale mais jamais un club français n’a atteint cet ultime palier. Les lyonnaises parviendront-elles à entrer dans l’histoire du football féminin français ? Rendez-vous dimanche pour le match aller…
Sur le même thème