masculins / Football F�nin

OL féminin: Un bon coup à jouer

Publié le 17 décembre 2004 à 17:31 par AT/PC

Dimanche (exceptionnellement à 14 heures), l'OL féminin recevra le promu Vendenheim qui lutte pour sa survie. Mais au-delà de cette simple confrontation, les Lyonnaises pourraient, par une victoire, venir inquiéter les leaders Juvisy et Montpellier qui en découdront dans le même temps.

« La victoire est impérative », concède l'entraîneur Farid Benstiti. « Nous pourrions dans ce cas revenir à 3 points si nos adversaires directes se neutralisaient. Tout serait alors vraiment relancé. »

Au cas ou l'une ou l'autre prendrait le meilleur, cela mettrait alors l'OL à un petit point de la dauphine. Les prochaines confrontations directes deviendraient alors quasiment décisives.

Mais pour cela, il sera nécessaire de négocier avec sérieux l'étape de dimanche. Ce sérieux qui devient un peu la marque du groupe depuis quelques rencontres. Un déclic peut-être déclanché pas l'intérêt porté ces derniers temps par le staff de leur nouveau club.

« Je crois aussi que les filles ont mûri, poursuit le coach. Elles comprennent mieux l'importance de l'objectif. Elles parviennent mieux également à gérer la pression, ce qui a pour effet de produire un meilleur jeu notamment à domicile».

Et la seule pression que l'entraîneur veut désormais imprimer à son groupe avant quelques jours de vacances, c'est de fournir du spectacle. Farid Benstiti tient à ajouter cet objectif au contrat de ses joueurs : « nous devons produire un jeu de qualité afin de contribuer encore à faire du football féminin un sport à part entière dans l'esprit des gens. »



Refaire le coup de Paris et reprendre ses couleurs



Et les Parisiens se souviendront de ces Lyonnaises un peu étourdies qui les ont bien fait souffrir (victoire 3-0). Pour l'anecdote en effet, l'OL a dû endosser les couleurs du PSG dimanche dernier lors de la 10e journée.

« Nous possédions alors un seul jeu de maillots à nos nouvelles couleurs, jeu que nous prêtions donc aux autres formations. La joueuse ou maman qui l' a lavé l'a rangé dans deux sacs différents. En arrivant à St-Germain-en-Laye nous avons constaté qu'il manquait les maillots des remplaçantes. Cela fait sourire mais nous aurions pu avoir match perdu si Paris avait refusé de nous arranger le coup. »

Ce qui a fait dire, non sans un certain humour, aux dirigeants du PSG dont l'équipe s'est vue corrigée dès la première mi-temps par un 3-0 sans appel : « nous aurions aimé que cette équipe-là soit la nôtre ! »

Il semblerait que le travail axé sur la vitesse, les enchaînements, les déplacements, paye et autorise une prise de risque beaucoup plus spontanée.



OL Féminin (3e, 30 points) - Vendenheim (8e, 22 points) dimanche à 14 heures sur le terrain n°10 de la plaine des jeux de Gerland.

Le groupe : Pégaz - Giraud, Ducher, Locatelli, Grangeon, Dusang, Blanc, Bruet, Granjon, Morel, Bretigny, Creuzet-Laplantes, Morel, Gonsselin.





Les réserves en déplacement



Division 3 : Epinal - OL 2 - La formation de division 3 de Vincent Ye se rendra dimanche à Epinal. Seconde au classement (23 points) derrière Jusvisy 2 (26 points), l'OL féminin 2 affrontera le neuvième (12 points). « J'attends des filles qu'elles finissent l'année sur une bonne note et qu'elles fassent preuve de plus d'agressivité dans la récupération, et que l'on aille au bout de nos attaques… »

Honneur : Ambilly - OL 3 - Le jeune groupe de Jacques Foraison (1er avec 24 points) se déplace à Ambilly (3e, 19 points) un sérieux client : « Nous nous attendons à une rencontre physique. C'est techniquement que nous devrons faire la différence sur un terrain qui s'annonce difficile. » A l'abri au classement et assurer de passer les fêtes en tête, l'OL 3 ne souhaite cependant pas concéder le moindre point.

Les 13 ans à Neuville - Les moins de 13 ans d'Anne-Sophie Massard (2e avec 30 points derrière Saint-Priest 34 points) joueront une journée en retard samedi (15 h) à Neuville.

Sur le même thème