masculins / OL 2 - Istres 1

OL - Istres: retour en chiffres

Publié le 12 mars 2005 à 13:31 par R.B

Contre Istres, l'OL a enregistré sa 16ème victoire de la saison en championnat. Les chiffres de cette rencontre et ceux cumulés depuis le début de saison ;



Les partenaires de Juninho ont tiré 16 fois vers la cage de Weber ; 9 frappes cadrées ; 9 hors de la surface de réparation.



Coupet a eu 2 arrêts à effectuer.



Les Provençaux ont tiré 10 fois dont 3 tirs cadrés ; 4 dans la surface de réparation.



Paul Le Guen a effectué 3 changements pour la 23ème de la saison ; 5 fois, 2 changements et 1 fois, un changement.



23 joueurs ont été alignés par l'entraîneur olympien ; Essien arrive en tête avec 2 425 minutes de temps de jeu sur un maximum possible de 2 610.



Les chiffres après 29 journées :



L'OL a eu 167 corners en sa faveur et 117 contre lui.



109 hors jeu sifflés contre lui et 45 contre ses adversaires.



510 coups francs pour et 448 contre.



435 tirs dont 254 dans la surface de réparation pour 41 buts au total. Frau 61 tirs pour 5 buts. Juninho 57 tirs pour 10 buts (49 tirs hors de la surface dont 43 coups francs ; 8 dans la surface dont 3 pénalties réussis sur 3 tentés et un but dans le jeu) ; 9 buts sur coups de pied arrêtés). Malouda 47 tirs pour 4 buts. Govou 46 tirs pour 5 buts. Essien 42 tirs pour 3 buts. Bergougnoux 32 tirs pour 4 buts ; Diarra 27 tirs pour 2 buts ; Nilmar 22 tirs pour 2 buts ; Wiltord 20 tirs pour 2 buts…



L'OL a marqué 25 de ses 41 buts à Gerland ; 15 dans le but adossé au virage nord et 10 dans celui adossé au virage sud ; l'OL a encaissé 7 de ses 17 buts à gerland dont 5 dos au virage nord.



Les Olympiens ont débuté 10 fois sur 13 dos au virage sud à Gerland.



3 poteaux ; Essien (Bordeaux et Toulouse) ; Govou (St-Etienne).



81 têtes dont 5 buts (Diarra 2, Wiltord, Essien, Clément) : Frau 14, Essien, Diarra et Cris 10, Govou 9, Cacapa 7, Nilmar 4, Diatta 3, Wiltord 2…



435 tirs pour 41 buts ; 29 du pied droit ; 5 de la tête ; 6 du pied gauche et 1 CSC ; 31 dans la surface de réparation et 10 en dehors ; 4 pénalties réussis sur 4 tentés ; 7 coups francs (un indirect) ; 23 de ces 41 buts ont été inscrit en seconde période dont 12 dans le dernier quart d'heure. 12 des 17 buts encaissés l'ont été en seconde mi-temps.



La répartition des buts marqués par ¼ d'heure :



5 dans le premier ; 4 dans le deuxième ; 9 dans le troisième ; 7 dans le quatrième ; 4 dans le cinquième et 12 dans le sixième. L'OL a partagé 17 fois le score à la pause ; mené 9 fois et été mené 3 fois.



Juninho 10 buts, Frau, 5, Govou 5, Bergougnoux, Malouda, Essien 3… Juninho 4 passes décisives…



Les adversaires de l'OL ont tiré 278 fois vers la cage de Coupet et de Puydebois pour 17 buts. 151 tirs dans la surface de réparation ; 39 têtes ; 94 frappes cadrées sur les 278 ; 7 poteaux. Ils ont marqué 17 buts dont 54 de la tête ; 6 de ces buts sont venus à la suite de coups de pied arrêtés (3 coups francs et 3 corners) ; 5 après des centres dans le jeu.



Coupet a effectué 22 arrêts décisifs sur les 145 recensés. Puydebois 58 arrêts dont 6 décisifs.



Cartons jaunes : 47. Juninho et Essien 8 ; Réveillère 7 ; Diarra 5 ; Berthod 4 ; Cris 4 ; Cacapa, Govou, Frau, Diatta et Abidal 2 ; Nilmar 1.



Carton rouge : 1 pour Essien.



Après chaque journée, nous comparons le parcours des Olympiens avec celui des 3 saisons précédentes :



2004-2005 : 59 points, 41 buts marqués et 17 encaissés

2003-2004 : 60 points, 51 buts marqués et 21 encaissés

2002-2003 : 48 points, 46 buts marqués et 35 encaissés

2001-2002 : 53 points, 56 buts marqués et 26 encaissés. Chiffre après la 9ème journée de la phase retour d'une saison à 18 clubs.



R.B

Sur le même thème