feminines / Le coin des filles

OL – JUVISY : 0-0, un 1er match sans victoire

Publié le 09 décembre 2007 à 17:47 par MG

CAIRATY dans les cages... Penalty de Nécib arrêté... Main non sifflée...L'OL a dominé mais ne s'est pas imposé malgré les occasions... Ce match sera diffusé en intégralité sur OLTV mardi 11 décembre à 20h avec les commentaires de Maryline Genevrier et Cécile Locatelli.

C’est avec Océane Cairaty (milieu défensif) dans les cages, que l’OL s’est présenté face à l’une des postulantes au titre de championne. Le président de Juvisy ayant voulu jouer au jeu des procédures, il a émis une réserve sur la qualification d’ Emeline Mainguy dont la licence ne serait pas conforme.

Cairaty en portière, Simone absente pour raison familiale, l’entraîneur de l’OL a du prendre les décisions qui s’imposent : renforcer le milieu défensif et éviter toutes les frappes de loin des attaquantes juvisiennes (Laeticia Tonazzi notamment). C’est donc Camille Abily qui devait porter main forte à Shirley Cruz au poste de numéro 6.
C’est avec ce visage assez cocasse, que l’Olympique Lyonnais entamait la rencontre.

Finalement, les inquiétudes nées de l’absence de réelle gardienne n’auront pas servi à grand-chose. Juvisy n’a rien montré de très virulent et ne s’est présenté que trois fois devant la surface de réparation lyonnaise sans qu’Océane Cairaty n’est d’ailleurs à intervenir. Chapeau doit être tiré à une défense encore infaillible aujourd’hui (Dusang, Georges, Lepailleur et Bompastor).

L’OL a dominé du début à la fin, possédant le ballon. Mais posséder n’est pas gagner. Il a manqué aux olympiennes du réalisme, de la hargne offensive, et un peu de vitesse d’exécution.
Le tournant du match, c’est ce pénalty obtenu à la 64ème minute par Sandrine Brétigny dans la surface de Sarah Bouhaddi. La gardienne ne s’est pas laissée distraire par la frappe ras de terre de sa coéquipière chez les Bleues Louisa Nécib (elle avait marqué sur Penalty face au PSG le 9 septembre). Lyon perdait l'occasion d'ouvrir le score...

Les supporters lyonnais regretteront peut-être que l’arbitre Florence Guillemin n’est pas sifflé, une minute plus tard, ce qui semblait être une belle main juvisienne dans la surface. Les lyonnaises semblaient mériter une deuxième chance de pénalty… Il faudra attendre les images mardi soir sur OLTV (rediffusion du match en intégralité de 20h à 22h) pour donner raison à l’arbitre ou aux supporters…

L’OL aurait du l’emporter cet après-midi. Mais il est honnête de souligner aussi que les coéquipières de Sandrine Soubeyrand, malgré leur impuissance, n’ont jamais lâché et, à force de courage dans les duels, ont réussi à ne pas se faire étouffer. Et lorsque les incursions d’Elodie Thomis (76’ et 78’), la frappe de Camille Abily (80’) sur la barre gauche, la tête d’Elodie Thomis (86’) servie par Katia côté droit, mettaient le feu dans la défense des visiteuses, Sarah Bouhaddi (gardienne de l’équipe de France) a su sortir de grandes parades pour protéger ses filets.

Pour la première fois de la saison, l’OL ne gagne pas. Pour la première fois de la saison, l’OL ne marque pas. L’OL reste cependant la meilleure défense en n’ayant pas encaissé de buts depuis le 15 septembre (Lyon-St Brieuc 8-1).

L’OL est toujours en tête de la première division féminine. Montpellier n’a pas profité du résultat mitigé de Lyon pour grignoter quelques points au classement et a concédé le match nul 0-0 face à Soyaux. Bonne opération en revanche pour St-Etienne qui s’impose face à Hénin Beaumont. Les Stéphanoises prennent la 3ème place de la première division, devant Juvisy mais à seulement 1 point de Montpellier et 8 de l’OL.

COMPO OL (de gauche à droite) : Océane CAIRATY – Sonia BOMPASTOR ©, Laure LEPAILLEUR, Laura GEORGES, Sandrine DUSANG – Camille ABILY, Shirley CRUZ, Louisa NECIB – Sandrine BRETIGNY (73’ Elodie THOMIS), KATIA, Hoda LATTAF.

Avertissement OL : aucun

[IMG42488#C]
Sur le même thème