masculins / OL - Liverpool

OL - Liverpool dans la presse

Publié le 04 novembre 2009 à 11:16

La Ligue des Champions est à la Une des quotidiens de ce mercredi 4 novembre.

L’Equipe salue l’exploit de Bordeaux, vainqueur à Munich (2 – 0) et ouvre sur la rencontre de ce soir entre l’OL et Liverpool : « Lyon peut passer au rouge ». Sous le titre « Des illusions vont s’évanouir », le quotidien sportif note qu’ « un nul enverrait l’OL en huitièmes de finale, mais Liverpool doit gagner pour survivre : il y aura des dégâts, ce soir à Gerland. » Pour l’OL, « le confort semble infime. Le paradoxe est lié aux ressources historiques du club de la Mersey et à l’urgence pesant sur Rafael Benitez de sauver son matricule, mais surtout à la certitude de retrouver tout à l’heure un Liverpool différent puisque Torres là. (…) Ce qui attend Lyon, ce soir, est un impitoyable examen de maîtrise. » Vincent Duluc souligne que « ce matin, la marge de Lyon, neuf points après trois journées, est une illusion d’optique. (…) Si Liverpool gagne à Gerland ce soir, la possibilité existera de trois équipes à douze points, pour finir départagées à la différence de buts dans les matches entre elles ».

S’ensuit un face à face entre Lisandro Lopez et Fernando Torres, lequel tient presque une moyenne d’un but par match cette saison. Le quotidien sportif ouvre également ses colonnes à Kim Källström. Ce dernier révèle que face à Liverpool, « ce qui est difficile, c’est qu’ils jouent très lentement, ils gardent le ballon et explosent soudainement. »

« On en veut encore » titre le Progrès qui consacre trois pages à la rencontre. Christian Lanier relève qu’ « un nul suffit à l’OL pour être qualifié, mais il y a peut-être mieux à faire ». Antoine Osanna dresse le portrait de Miralem Pjanic et donne la parole à Bixente Lizarazu qui affirme que « l’OL va se qualifier ». Jean-François Gomez met, lui, l’accent sur Fernando Torres, « l’homme à surveiller ».

Le Parisien évoque « le casse tête de Claude Puel », comprenez : « Lyon doit-il aligner une équipe bis, ce soir face à Liverpool ? » Pour le Dauphiné Libéré, c’est « L’heure de vérité ».
Sur le même thème