masculins / OL - MHSC

OL-MHSC : L'OL de Fekir et Tolisso fait le spectacle et le plein de confiance (5-1)

Publié le 21 septembre 2016 à 20:50 par SC

. LES TEMPS FORTS .

4’. Sanson se retrouve seul face à Lopes et ouvre le score. 0-1.

8’. Expulsion sévère de Poaty pour un tacle en retard sur Tolisso.

37’. Fekir transforme le penalty qui l’a lui-même provoqué. 1-1.

42’. Tolisso marque en reprenant de la tête un corner de Rybus. 2-1.

57’. But de Fekir après une belle action avec Rafael. 3-1.

71’. But de Tolisso sur une superbe frappe à l’angle de la surface. 4-1.

75’. But de Cornet après une passe en profondeur de Valbuena. 5-1.

76'. L'entrée de Mateta pour ses premiers pas en L1 et avec l'OL.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Nul ne sait ce qui serait advenu sans ce coup du sort en faveur des Lyonnais. Ce qui est sûr, c’est que ces derniers ont largement profité de l’expulsion sévère en tout début de match de Poaty. Auteurs d’un démarrage très poussif et menés au score après 3 minutes de jeu, les hommes de Bruno Genesio ont progressivement pris le meilleur sur une équipe de Montpellier, qui a d’abord montré une belle résistance en première période. Fekir, sur penalty, et Tolisso, avaient tout de même permis aux leurs de prendre les devants.

C’est en seconde période que les visiteurs ont logiquement lâché puis pris le bouillon. Les deux buteurs du premier acte y allaient chacun de leur doublé, avant que Cornet alourdisse le score. Difficile de tirer de réels enseignements mais les Lyonnais ont eu le mérite de ne pas tergiverser et se rassurer un peu plus. Ce succès, le premier en L1 depuis 3 matchs, permet à l’OL de remonter à la 7ème place à 4 points du leader niçois, vainqueur de Monaco, désormais à 3 unités. La belle opération !


. LE FAIT DU MATCH .

Le MHSC réduit à 10 au bout de 8 minutes seulement

Alors qu’ils avaient entamé la partie de la meilleure des manières en ouvrant le score dès la 4ème minute, les Montpelliérains ont déchanté quelques instants plus tard avec l’expulsion de Poaty. En écopant directement d’un carton rouge sévère après un tacle sur Corentin Tolisso, le latéral gauche de 19 ans laissait ainsi ses partenaires à 10 contre 11 pour plus de 80 minutes. Un véritable tournant dans ce match, qui a permis aux Lyonnais de vite reprendre les devants et ce dès la première période.


. LA STAT .

5

Le numéro 18 a de nouveau frappé. Et ce n’est pas face à n’importe quelle équipe qu’il l’a fait. Nabil Fekir, qui avait déjà retrouvé la compétition face à Montpellier la saison passée après 7 mois d’absence, jouait ce mercredi soir son premier match depuis fin août et la défaite à Dijon. L’attaquant lyonnais a dignement fêté son retour en marquant un doublé, avec son 1er but depuis le 29 août 2015. Mais aussi ses 4ème et 5ème buts face au MHSC en 4 matchs (un le 19 octobre 2014, deux le 8 mars 2015). Nabil Fekir a visiblement trouvé sa proie idéale pour faire le plein de confiance.

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :

« L’objectif était de gagner. Il est atteint. Le score est un peu sévère pour Montpellier par rapport aux faits de jeu. On a beaucoup marqué, même si on en a encaissé un. Il y a eu du spectacle. C’est une soirée positive pour l’OL. Il y a aussi des anciens blessés qui reviennent et qui marquent, à l’image de Nabil Fekir qui a fait un bon match. Il y a eu des faits de jeu en notre faveur, comme l'expulsion sévère. On va les prendre volontiers et on retient la victoire. »

 

 

 

...

. FEUILLE DE MATCH .

Au Parc Olympique Lyonnais de Décines.

L1 (J6) : OL-Montpellier Hérault Sporting Club 5-1 (2-1)

Arbitre : Bartolemeu Varela. Spectateurs : 32 193.

Buts : Sanson (4’) pour le MHSC. Fekir (sp, 37’, 57’), Tolisso (42’, 71’), Cornet (75’) pour l’OL.

Expulsion : Poaty (8’) au MHSC.

Avertissement : Deplagne (36’) au MHSC.

OL : Lopes - Mammana, Nkoulou, Morel - Rafael, Tolisso (cap.), Tousart, Darder, Rybus (Ghezzal, 72’) – Fekir (Valbuena, 62’), Cornet (Mateta, 76’). Entr. Genesio.

MHSC : Jourdren – Deplagne, Hilton (cap), Congré, Poaty – Sylla (Roussillon, 30’), Skhiri, Sanson (Marveaux, 62’), Boudebouz (Rémy, 62’) – Camara, Ninga. Entr : Hantz.

...
Sur le même thème