masculins / CDL Finale

OL-OM : Finale Olympique au Stade de France

Publié le 13 avril 2012 à 19:00 par CC

L’affiche est belle et l’enjeu est grand pour les deux formations qui vont tenter de glaner le premier trophée de la saison en jeu. 11 ans après son premier sacre en Coupe de la Ligue, l’OL rêve d’un second titre dans cette compétition…

Il y a des rendez-vous qui ne se manquent pas. Et cette finale de la Coupe de la Ligue fera partie à coup sûr des grands moments de la saison 2011-2012. Pour la quatrième fois de son histoire, l’OL se prépare à monter sur la dernière marche de cette compétition ouverte aux clubs professionnels. Objectif : faire aussi bien que l’équipe de 2001 qui avait triomphé  dans ce même stade de France de l’AS Monaco après un succès acquis à l’issue de la prolongation (2-1). Pas question en effet de revivre les déceptions de 1996 et de 2007 avec des défaites aussi frustrantes qu’injustes  face au FC Metz (0-0 5-4 TAB) puis aux Girondins de Bordeaux (1-0).



Gagner pour ajouter une nouvelle ligne au palmarès du club. Gagner aussi pour goûter à nouveau au doux parfum des titres qui fuit le club depuis maintenant quatre ans et le doublé de 2008. Gagner justement pour rêver d’un nouveau doublé en attendant le second rendez-vous de l’année au Stade de France prévu à la fin du mois face à l’US Quevilly cette fois en Coupe de France.

Au moment de faire l’état des lieux des deux finalistes, l’OL semble avoir toutes les cartes en main. Engagés encore dans trois compétitions, les joueurs de Rémi Garde peuvent s’offrir une fin de saison merveilleuse avec la perspective d’un doublé et d’une 3e place en Ligue 1, synonyme de tour préliminaire de Ligue des Champions. En cela, la série en cours de sept matchs sans défaite garde ce doux rêve possible.

L’adversaire marseillais ne peut pas en dire autant. Les compagnons de Loïc Rémy joueront tout simplement leur saison samedi en même temps que leur avenir européen. Car rien ne va plus depuis plus d’un mois et une série noire de l’OM de 12 matchs sans victoire toutes compétitions confondues. Un parcours de reléguable qui a quasiment annulé tous les espoirs des Phocéens : neuvièmes de Ligue 1, éliminés de la Coupe de France par Quevilly et de la Ligue des Champions par le Bayern Munich, il ne reste donc plus que cette Coupe de la Ligue pour éviter une saison catastrophique.


Marseille tente du coup de se raccrocher aux deux dernières victoires dans cette compétition en 2010 et 2011. Pas sûr pourtant que cela soit suffisant pour priver l’Olympique Lyonnais d’une grande soirée samedi au Stade de France. Plus de 20 000 Lyonnais seront du déplacement et des milliers d’autres accompagneront les leurs par la pensée et les encouragements. Avec l’espoir pour tous, comme en 2001, d’une victoire en Coupe de la Ligue annonciatrice d’une nouvelle ère glorieuse pour le club.

Sur le même thème