masculins / OL - PSG

OL - PSG : L'avant match !

Publié le 28 février 2016 à 19:54

Le contexte... infos sur l'adversaire et composition des équipes... Retrouvez aussi le MatchCenter avec le déroulé de la rencontre, les stats individuelles et collectives...

Pour accéder au MatchCenter, cliquez ici !


A Lyon, Parc Olympique Lyonnais, 57 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Jaffredo.

OL: Lopes – Rafaël, Yanga-Mbiwa, Morel, Bedimo – Gonalons (cap), Ferri, Darder – Ghezzal, Lacazette, Cornet. Entr: Genesio.

PSG: Trapp – Van der Wiel, Thiago Silva (cap), David Luiz, Maxwell – Thiago Motta, Stambouli, Rabiot – Lucas, Ibrahimovic, Cavani. Blanc.

CONTEXTE

L’enjeu de ce match est nettement plus important pour l’OL que le PSG « assuré » de coiffer une nouvelle couronne française. Imaginons cependant que l’ogre français n’a pas envie de tomber au Parc Olympique... Pour le club olympien, l’ambition est de rester au contact du podium sans que l’écart se creuse avec Monaco, le dauphin du PSG. L’OGCN et l’ASSE battus... un succès lyonnais placerait le septuple champion de France sur la 3ème marche de ce podium et le ramènerait à 8 longueurs du club de la principauté... Il y a donc une superbe affaire en vue en sachant qu’un résultat nul serait aussi un bon point pour la suite. Ce dimanche soir, c’est aussi la 5ème confrontation de la saison entre les deux équipes et le PSG a remporté les 4 premières rencontres !

ADVERSAIRE

Tout a été dit et écrit sur cette équipe parisienne engagée dans toutes les compétitions avec les mêmes ambitions. Avant un quart de finale à St-Etienne en Coupe de France et dans 10 jours le retour en LDC à Chelsea, l’étape lyonnaise doit servir de répétition pour les partenaires de Thiago Silva tout en poursuivant leur domination hexagonale.  Invaincue sur la scène française depuis une défaite à Bordeaux la saison dernière, le PSG a évidemment les arguments de poursuivre son  invincibilité.

EQUIPES de DEPART

Légèrement affaiblis physiquement, Verratti et Di Maria sont restés à Paris tout comme Aurier, pour d’autres raisons. En tenant de ces trois absences, Laurent Blanc a décidé d’aligner quasiment sa meilleure équipe mis à part Marquinhos et Matuidi, remplaçants. Pour l’OL, c’est l’hécatombe entre les suspendus (Grenier, Jallet, Umtiti) et les blessés (Tolisso, Fekir, Valbuena, Kalulu). Bruno Genesio a titularisé Rafaël tout juste revenu de blessure et a opté pour une défense centrale Yanag-Mbiwa/Morel.

Sur le même thème