masculins / Apr�PSG

OL - PSG: Une image dans le match !

Publié le 18 avril 2005 à 12:29 par SR

[IMG5325L]C'est la fin de la rencontre. 90 minutes de plus pour les lyonnais, 210 en tout cette semaine. Il est dimanche 17 mars 2005, 22h57, l'OL vient de perdre pour la première fois de la saison à domicile toutes compétitions confondues. Les joueurs lyonnais sont allés saluer leurs supporters. Les Parisiens font de même, avec la joie en plus. Ici, sur cette image, <b>Alonzo </b>est à allé à l'encontre de son homologue lyonnais... Revenons sur cet instant précis du match et Décortiquons !

[IMG35065#W]


C'est la fin de la rencontre. 90 minutes de plus pour les lyonnais, 210 en tout cette semaine. Il est dimanche 17 mars 2005, 22h57, l'OL vient de perdre pour la première fois de la saison à domicile toutes compétitions confondues. Les joueurs lyonnais sont allés saluer leurs supporters. Les Parisiens font de même, avec la joie en plus. Ici, sur cette image, Alonzo est allé à la rencontre de son homologue lyonnais. Il lui glisse quelques mots dans l'oreille tout en passant son bras autour de son cou. Tête contre tête, front contre front. Les deux gardiens s'échangent quelques petites phrases. Rothen aussi pose son bras sur l'épaule de Gregory Coupet, comme pour le consoler, le réconforter, le re-motiver pour la fin de saison... l'encourager. Peut-être aussi pour le féliciter du parcours réalisé en Ligue des Champions ; en championnat ; pour le titre aussi, avant l'heure, à portée de main des Gones.



Alonzo se voyait mal parti en première mi-temps : "Cela semble très long 45 minutes ici !", il a pourtant tenu durant ces 45 premières minutes. Il a même tenu plus de 90 minutes. Greg est à l'écoute, il tend l'oreille, dégoûté de goûter à l'échec. Cette semaine éprouvante s'achève. Le numéro 1 lyonnais n'aime pas perdre; Greg est exigeant, pour lui, pour les supporters, pour Matthias et Jean-Yves, les 'Lugdus', pour leur famille, pour le club... pour le titre. Perdre à domicile, perdre tout court, la pilule a du mal à passer pour Greg, qui plus est déçu d'avoir encaissé un but. C'est dur pour lui de voir les Parisiens fêter leur victoire sur 'sa' pelouse.



SR

Sur le même thème