masculins / OL - SMC

OL-SM Caen 2-0 : Alex Lacazette encore et encore !

Publié le 19 août 2016 à 23:40 par CC, SR, VL

En l'emportant 2 à 0 contre Caen, l'OL a lancé sa saison au Parc OL. Une deuxième victoire en autant de journées, une place de leader confortée et un nouveau show signé Mr Lacazette.

. LES TEMPS FORTS .

30' Tête de Tolisso repoussée de la main par Santini. Pénalty.

31' Alex Lacazette prend Rémy Vercoutre à contre-pied. 1-0.



35' Frappe enroulée de Nabil Fekir et claquette de Vercoutre.

48' Karamoh trouve la transversale lyonnaise.

67' Frappe contrée de Cornet qui frôle la lucarne.






89' Frappe dangereuse de Malbranque repoussée par Anthony Lopes.






95' Faute de Ben Youssef sur Jordan Ferri. Pénalty.

96' Alex Lacazette transforme le pénalty en force 2-0 .



. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Sans trop forcer son talent, l’OL a remporté son deuxième match de championnat face à une formation du SM Caen, bien trop timide pour repartir du Parc OL avec le sourire. Il aura fallu finalement deux pénaltys pour faire basculer cette rencontre. Après une montée en puissance au quart d’heure de jeu, les joueurs de Bruno Genesio ont été récompensés de leurs efforts sur un pénalty obtenu par Corentin Tolisso et transformé avec sang-froid par Alex Lacazette.
En seconde période, Caen a tenté de montrer un tout autre visage en se créant quelques occasions avec notamment une belle frappe de Steed Malbranque. L’OL s’est mis finalement à l’abri dans le temps additionnel sur une percée de Jordan Ferri débouchant sur le second pénalty de la soirée.


. LE FAIT DU MATCH .

Les destins croisés d’Alex Lacazette et d’Ivan Santini

On avait annoncé un duel de buteurs entre Alex Lacazette et Ivan Santini et il a tourné clairement en faveur du n°10 lyonnais. Lacazette dans tous les bons coups a profité d’un petit coup de pouce… de Santini, coupable d’une main en pleine surface de réparation, pour inscrire sur pénalty le premier but de la rencontre à la demi-heure de jeu. Le goaléador maison est gourmant, il s’est offert le doublé dans le temps additionnel, sur un nouveau pénalty cette fois obtenu par Jordan Ferri. Alex compte déjà 5 buts en deux matchs et porte son total à 77 buts en championnat et 97 toutes compétitions confondues. La barre des 100 buts n’est plus très loin.


. LA STAT .

9
En l'emportant face à Caen, l'OL a enregistré sa neuvième victoire en onze matches de championnat au Parc OL. Invaincus depuis leur entrée dans l’arène de Décines, les compagnons de Gonalons poursuivent leur bonne série et enregistrent près de 82% de victoires à domicile. L'ambiance survoltée dans les tribunes de l'antre lyonnaise n'y est pas étrangère. Le doublé d'Alex Lacazette porte même à 32 le nombre de buts inscrits au Parc OL, soit une moyenne de 2,9 buts par match.

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :

Ce n’était pas un grand match mais un match maîtrisé. J’ai aimé la première mi-temps de l’OL qui a été très cohérente. On a eu en revanche un peu plus de mal en seconde mi-temps où j’ai senti les joueurs plus fatigués. Ce soir j’ai aimé la défense et la performance d’Anthony Lopes. J’ai aimé aussi la première de Maciej Rybus sous le maillot lyonnais.
...

. FEUILLE DE MATCH .

Au Parc OL de Décines : OL-Caen 2-0 (1-0)

Arbitre : Benoît Millot. Spectateurs : 41 000 spectateurs.

Buts : Lacazette (31’ sp et 96’ sp) pour l’OL.

AvertissementsDabo (28’), Santini (30’) Malbranque (91’) et Ben Youssef (95’) à Caen ; Yanga-Mbiwa (69’), Alex Lacazette (87’) et Maxime Gonalons (94’) à Lyon.

OL :Lopes – Rafael, Yanga-Mbiwa, NKoulou, Rybus – Gonalons (cap.), Darder (Ferri, 81’), Tolisso – Cornet (Grenier, 86’), Lacazette, Fekir (Valbuena, 71’). Entr. Bruno Genesio.

SM Caen : Vercoutre – Dabo (Genevois, 57’), Yahia, Ben Youssef, Imorou (Bessat, 53’) – Karamoh, Delaplace (Malbranque, 78’), Da Silva, Feret (cap.), Rodelin – Santini. Entr. : Patrice Garande.

 

...
PSG-OL 4-1 : L’OL s’incline lourdement dans le Trophée des Champions
La marche était trop haute pour des Lyonnais qui ont été très vite dépassés par la vitesse parisienne, notamment lors d’une première période très compliquée.
Les temps forts
9’. But de Pastore sur un centre de Kurzawa 1-0.
14’. Reprise de volée de Lacazette sur le poteau.
19’. But de Lucas après un cafouillage devant la cage 2-0.
34’. But de Ben Arfa d’une demi-volée dans la lucarne 3-0.
54’. But de Kurzawa, seul face à Lopes 4-0.
87’. But de Tolisso de la tête après un centre de Jallet 4-1.
Résumé et enseignements
L’OL ne remportera pas son 8ème Trophée des Champions cette saison non plus. Après avoir subi la loi des Parisiens l’année précédente à Montréal, les Lyonnais ont été dépassés en ce début de saison 2016-17. Les premières minutes olympiennes étaient pourtant plein de promesses, dans la lignée des derniers matchs de préparation avec de la maitrise dans le jeu et quelques offensives intéressantes. Difficile à ce moment-là de s’imaginer que les Lyonnais allaient s’effondrer de cette façon. L’absence de la 9ème minute sanctionnée par le but de Pastore marquait le début du calvaire olympien… avec trois buts encaissés en première période.
Du mieux après l’heure de jeu avec plusieurs positions de frappe trouvées et une mainmise plus importante sur le ballon. Mais les coéquipiers de Pastore, intenable, avaient déjà fait le trou avec un quatrième but en début de seconde période. Le but de Tolisso n’y changera rien… le PSG décroche son 4ème Trophée des Champions de suite.
L’analyse du consultant : Jérémy Berthod
« On a pris une petite claque. Le PSG a largement maitrisé son sujet. On va avoir la tête dans le sac mais il faut vite se remobiliser. Il faut préparer le match de Nancy. La phase de préparation a été bonne. Il ne faut donc pas tout jeter et ne pas faire un drame de cette défaite même si ce score fait mal. »
Feuille de match
Au Worthersee Stadion de Klagenfurt. PSG-OL 4-1 (3-0)
Arbitre : Alexander Harkam.
Buts : Pastore (9’), Lucas (19’), Ben Arfa (34’), Kurzawa (54’) pour le PSG. Tolisso (87’) pour l’OL.
Avertissements : Yanga-Mbiwa (30’), Lacazette (36’) à l’OL.
PSG : Trapp – Aurier, David Luiz (Meunier, 76’), Kimpembe, Kurzawa (Maxwell, 76’) – Motta (cap.), Stambouli, Pastore – Lucas, Di Maria (Verratti, 67’), Ben Arfa. Entr : Unai Emery.
OL : Lopes – Rafael (Jallet, 65’), Yanga-Mbiwa, Nkoulou, Morel – Gonalons (cap.), Darder (Ferri, 76’), Tolisso – Fekir, Lacazette (Valbuena, 46’), Cornet. Entr : Bruno Genesio.
Sur le même thème