masculins / OL 1 - Strasbourg 0

OL-Strasbourg: Carew ne traîne pas

Publié le 08 août 2005 à 00:26 par SR

Quel bonheur de retrouver le <b>stade de Gerland</b> pour le premier match de la saison, face aux strasbourgeois.

La saison dernière, sur cette pelouse, dans ces tribunes, on en a vécu des choses. On est passé par diverses émotions, de la joie au stress ; de la tristesse à la réussite aux frissons. Et les chants des supporters. On en a vécu des choses. Tout cela commençait à nous manquer mais cette saison 2005-2006 s'annonce toute aussi passionnante.
Et c'est Strasbourg qui se présente le premier pour le 39ème OL-Strasbourg de l'histoire. Après leur match nul à domicile contre Auxerre 0-0 lors de la première journée, les hommes de Jacky Duguépéroux ne comptent pas « trembler en ce début de saison » face au Lyon. Diane et Keita prennent les places de Bassila (choix du coach) et de Pagis (suspendu).
Gérard Houllier, lui, aligne le même 4-4-2 qui a débuté au Mans. Seul son banc a connu un changement avec le retour de Juninho dans le groupe. Pour Mickaël Essien, le coach lyonnais attend que sa situation soit complètement réglée. Mr Layec peut siffler le début de la rencontre dans laquelle les Gones donnent le coup d'envoi.

Des intentions et de l'ambition, c'est ce que les bleu et blanc affichent en ce début de rencontre. Ils le démontrent et les premières actions sont à leur actif. Frappe instantanée de Le Pen hors cadre (12'); Lacour tir sans souci pour Coupet (17') puis Farnerud voit sa frappe lourde et puissante raser le poteau de Coupet (19'). Les Strasbourgeois se montrent de plus en plus dangereux et donnent du fil à retordre aux Olympiens qui tardent à prendre le jeu à leur compte. On attend une réaction des Gones et elle arrive après 25 minutes de jeu. Réveillère adresse une longue touche pour Carew dans la surface. Le Norvégien protège efficacement son ballon et trompe Cassard à bout portant pour sa deuxième réalisation de la saison. Il rejoint en tête du classement des buteurs le parisien Cissé et le lillois Makoun. Dans la minute qui suit, Diane trouve le montant de Coupet après avoir joué le funnambule aux abords de la surface.
Avant que l'arbitre ne renvoie les équipes aux vestiaires, Diarra prendra du jaune (32'); Wiltord manquera le coche pour une position de hors-jeu (35e) et Carew verra son missile sur coup franc repoussé par le mur (42').

Dès la reprise, Coupet s'illustrera devant Diane pour un arrêt décisif (46'). L'Ivoirien avait pris de vitesse la défense lyonnaise avant de buter sur Greg, bien sorti. C'est un retour délicat pour les Gones qui souffrent face aux assauts strasbourgeois, tout comme en début de première période. Govou sonnera la révolte sur un très bon service de Wiltord mais le ballon lui échappera des pieds à maintes reprises avant de retrouver les gants de Cassard. Le public lyonnais acclame Juninho qui s'apprête à remplacer Wiltord (65'). Johansen se fera rappeler à l'ordre par Mr Layec pour une faute sur Réveillère qui venait de lui chiper le ballon. On croit au but quant Govou réceptionne parfaitement une transversale de Juninho. Son contrôle orienté élimine Kante et lui ouvre la voie du but mais sa frappe passe au dessus de la lucarne de Cassard (72). Plus que 15' de jeu et l'entraîneur alsacien apporte du sang frais à son équipe en faisant rentrer Boka, Mouloungui et Arrache au dépend de Kanté, Farnerud et Le Pen. En fin de rencontre, seul Arrache se montrera dangereux en prenant la défense lyonnaise de vitesse sur contre. C'est Berthod, bienveillant, qui stoppera net sa longue chevauchée. Ben Arfa apporte dynamisme et audace en prenant la place de Govou 87'. Mr Layec sortira son carton pour la troisième fois de la soirée avant de siffler la fin de la rencontre. Les Lyonnais, eux, champion du fair play 2005, comptabilisent déjà 5 cartons et c'est Pedretti qui héritera du jaune ce coup-ci.

Les Lyonnais retrouvent Nantes, le PSG et Bordeaux en tête du classement avec 6 points en 2 rencontres. Pour une première à Gerland, Carew signe sa deuxième réalisation en championnat, sa 7ème depuis son arrivée à l'OL. Pedretti a déjà trouvé ses marques aux côtés d'un grand Diarra, touché au genou. Les nouvelles recrues 2005-2006 sont déjà comme des poissons dans l'eau, ici à Lyon.

La feuille de match
A Lyon, Stade de Gerland, OL 1 Strasbourg 0 (mi-temps : 1 à 0) ; temps : estival; pelouse : en bon état; spectateurs : 37 680; arbitre : M. Layec.

OL : Coupet - Réveillère, Cris, Cacapa (cap), Berthod, Diarra, Pedretti, Govou (puis Ben Arfa 90'), Wiltord (puis Juninho 65'), Carew.

Strasbourg: Cassard, Lacour, Devaux, Haggui, Kanté (puis Boka 76'), Farnerud, Farnerud (puis Mouloungui 76'), Johansen, Le Pen (puis Arrache 76'), Keita, Diané

Avertissements : pour Lyon, Diarra, Pedretti ; pour Strasbourg : Johansen
Sur le même thème